jeudi 14 juin 2018

Prix Audiolib : à vous de voter !

Depuis le mois de mars, nous avons été vingt blogueurs à écouter dix titres parus chez Audiolib et ensuite à les classer. C'est un plaisir grandissant de faire partie de ce prix. C'est la première fois que j'ai deux coups de cœur, un polar et un roman. Nous avons éliminé cinq titres de la sélection et c'est maintenant à vous de voter pour votre titre favori. C'est peut-être le moment pour vous, avec le beau temps, de partir courir avec un livre audio sur les oreilles (je vous assure que ça n'empêche ni d'entendre le bruit de la mer, ni des oiseaux) ou de vous prendre d'une frénésie de redécorer, voire plus, toute votre maison, comme c'est mon cas. Si j'étais vous, je voterais pour Arrête avec tes mensonges de Philippe Besson ou Quand sort la recluse de Fred Vargas, mais ce n'est plus à moi de choisir. Pour voter, c'est par ici.


9 commentaires:

  1. Une belle sélection! Je suis d'accord avec toi pour Arrête avec tes mensonges!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un très beau texte (qui a néanmoins divisé).

      Supprimer
  2. Et j'adore la diversité de nos votes !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai énormément apprécié Arrête avec tes mensonges, moi aussi. Je suis plutôt contente de cette sélection !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai mis "arrête avec tes mensonges" en numéro 1 et le Vargas est dans mon top 5.
    Une super sélection, oui !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les sélections me plaisent davantage d'année en année.

      Supprimer
  5. A y est, j'ai voté...pour Besson. Bien entendu j'ai hésité avec le roman de Véronique Olmi mais bon, il a tellement été un succès que j'ai préféré Besson. De toute manière c'est Vargas qu'i l'aura, je déteste ce genre de personne...vu une fois à la télé et comme je m'intéresse pas aux polars en plus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas certaine du tout que ce soit Vargas. Mais on en reparlera.

      Supprimer

Oui, oui, oui !

C'est mon chouchou (le livre ou l'auteur, je ne sais pas dire) et il vient de remporter le Goncourt 2018. Un grand bravo à Nicolas ...