dimanche 3 décembre 2017

Un arrêt à Sainte Mère- Eglise


Sur la route menant à Cherbourg (dont je vous parlerai bientôt), j'ai décidé de m'arrêter à Sainte Mer-Eglise après m'être rendue compte que ce nom ne signifiait absolument rien pour ma fille ! Je ne m'y étais moi-même jamais arrêtée (mais je ne sais pas si je m'étais déjà arrêtée dans le Cotentin avant cette année) et il était temps pour la normande que je suis de réparer cet oubli.

La morale de cette visite fut trouvée par ma fille (elle-même parfois assez maladroite): "En fait, quand tu es un boulet, ça peut faire de toi un héros", faisant référence à John Steele qui devînt le parachutiste américain chouchou de Sainte Mer-Eglise après avoir atterri sur l'église (du côté opposé d'ailleurs à celui où se trouve le parachutiste qu'on voit maintenant sur l'église). 

C'est grâce à son histoire sans doute et au Jour le plus long, le film avec John Wayne, que Sainte Mère-Eglise est désormais un lieu visité par 200.000 touristes par an. On ne manquera pas de sourire  (ou pas, selon qu'on y est allergique ou qu'on parvient tout de même à ironiser sur le thème) sur l'omniprésence des références aux soldats américains (on peut même, dans un fast-food que nous ne vous recommandons pas pour la nourriture mais qui est assez drôle dans le côté "too much" du décor), manger sous un parachutiste comme l'a fait ma fille. On peut aussi profiter de la visite pour manger du très bon chocolat et de bonnes pâtes de fruit à la biscuiterie. Je me suis quand-même demandée si réellement, comme me l'affirme ma fille, on ne parle plus de Sainte Mère-Eglise dans les livres d'histoire, alors que la borne (assez laide, il faut bien l'avouer) est bien là pour attester que c'est ici que débuta la voie de la liberté qui mit fin à l'Occupation. Mes collègues d'histoire-géo ont confirmé ses dires. 
Nous n'avons pas eu l'occasion de tester le rallye-découverte que vous pouvez imprimer à la maison avant la visite ou obtenir à l'office du tourisme mais s'il est aussi réussi que celui de Cherbourg, ça peut être une excellente idée de s'en munir pour une visite en famille. 

Merci à ma fille pour son enthousiasme. 
A conseiller pour compléter la culture historique de nos adolescents. 

16 commentaires:

  1. Je ne m'y suis jamais arrêtée non plus ! Tu me donnes une idée si je retourne faire un tour du côté du Cotentin (magnifique région de la Hague).

    RépondreSupprimer
  2. Je ne savais pas tout ça mais trop tard, je ne vais plus en Normandie ! PS : Tu as de la chance d'avoir une fille comme ça !

    RépondreSupprimer
  3. Ce Mer m'étonne. ce n'est pas Mère? (les deux étant possibles?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Keisha, effectivement, je n'avais pas été attentive à l'orthographe du mot.

      Supprimer
  4. J'y suis allée avec mes parents quand j'étais enfant ou ado. Pour moi, cet endroit était mythique. J'ai donc été un peu déçue, comme toi j'ai l'impression.

    RépondreSupprimer
  5. Nous n'avions pas vu la borne à l'époque de notre visite ! Il va falloir qu'on y retourne, ne serait-ce que pour manger sous le parachutiste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a qu'une place sous le parachutiste (et la nourriture n'est franchement pas très bonne). Par contre, je te conseille fortement la biscuiterie.

      Supprimer
  6. et ta fille connait les Rolling Stones (j'ai fait une intervention devant des Secondes et ils ne connaissaient pas les Rolling Stones, du moins les noms de Mick Jagger et Keith Richards. J'voue, j'ai pris un coup de vieux !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de vérifier, elle connaît les Rolling Stones (de nom) et Mick Jagger (de nom aussi, pas sûre qu'elle aurait su le relier aux Rolling Stones). En même temps, je n'ai jamais écouté les Rolling Stones ;-).

      Supprimer
  7. Je ne connais pas le lieu non plus mais je pense que j'y passerais si j'avais l'occasion d'aller dans la région. Je ne suis pas certaine que ce village dise grand-chose à mes enfants. Je ne les ai pas sous la main pour faire le test.

    RépondreSupprimer
  8. Tiens nous avons à peu près la même borne devant notre collège, jusqu'à récemment je croyais que c'était un truc lié aux pompiers qui se trouvent aussi à proximité ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là, tu m'intrigues, borne de pompier ou pas? Je viens de vérifier, il y a des bornes dans ton coin, mais je ne sais pas si c'est celle de ton collège.

      Supprimer

Oui, oui, oui !

C'est mon chouchou (le livre ou l'auteur, je ne sais pas dire) et il vient de remporter le Goncourt 2018. Un grand bravo à Nicolas ...