dimanche 20 août 2017

[parenthèse] les séries/ feuilletons et moi

Les séries, on peut dire que je suis tombée dedans quand j'étais petite. J'ai l'impression d'avoir presque tout vu de celles de la fin des années 70 et des années 80, de La petite maison dans la prairie (avec le double épisode mémorable dans lequel Charles enferme son fils pour le sevrer de la drogue) en passant par Riptide, Magnum et Madame est servie, pour n'en citer que quelques-uns. Puis j'en ai très peu regardé, avec une petite reprise au début des années 2000 et un pic récent. Jamais je n'ai réussi à dépasser la troisième saison d'une série, même pour mes chouchous. Reprenons le jeu des "si j'étais".

Si j'étais la série qui a marqué mon enfance, je serais une série suédoise,  La pierre blanche que s'échangeaient deux enfants de milieux sociaux très différents en se donnant des gages un peu fous. Cette série était diffusée dans l'émission Les Visiteurs du mercredi sur TF1. Je n'ai jamais rencontré quelqu'un qui se souvienne de cette série : 


Si j'étais mon premier feuilleton du soir, celui pour lequel j'ai eu le droit, pour la première fois de regarder le dernier épisode alors qu'il y avait école le lendemain , je serais une adaptation d'un roman de Jean d'Ormessan, Au plaisir de Dieu. C'est mon premier souvenir d'un feuilleton regardé en famille (sauf par ma sœur qui était trop petite)


                                      

Si j'étais le premier feuilleton qui m'a permis de fortement m'identifier à un personnage, je serais L'esprit de famille, une adaptation d'un roman de Janine Boissard et j'incarnerais Pauline, cette lectrice qui lit et écrit tout le temps  (je me rends compte que Paul Barge jouais dans les deux feuilletons que je viens de mentionner). L'île de Bréhat y était très présente:

                                         

Si j'étais une série historique récente, je serais Downton Abbey, que j'ai regardé jusqu'à la mort de mon personnage masculin préféré. Après, plus rien ne fut pareil même si Maggie Smith est succulente. J'ai adoré les robes des personnages et j'ai travaillé le premier épisode avec certains de mes élèves. Et la phrase du père à la fin est ma préférée de la série (We all have chapters we'd rather keep unpublished") :

                                            

Si j'étais une série de femmes, je serais Desperate Housewives (et là, bien sûr, l'identification se faisait plus sur Susan qui malgré tout, ressemble encore plus à ma fille qu'à moi, que sur Bree). J'ai adoré les deux premières saisons et ai trouvé la troisième décevante:

                                            

Si j'étais une histoire d'amour, je serais la première saison de The Affair que j'ai adorée et qui présente le point de vue féminin et le point de vue masculin sur une même histoire :

                                           

Si j'étais une histoire de famille, je serais Bloodline qui a le mérite d'arrêter la première saison sur une vraie fin. Je n'ai pas réussi à finir la saison deux. C'est une série que j'ai offerte à deux reprises:

                                               

Et enfin, si j'étais la série du moment, celle que je partage avec ma fille qui sursaute ou ferme les yeux régulièrement,  je serais une série qui m'a emballée les sept premiers épisodes, mais dont je me demande si je ne la regarde pas maintenant uniquement pour la plastique parfaite (et pourtant absolument pas conforme à la beauté masculine que j'aime) de l'acteur principal, Mike Vogel. C'est une adaptation de Under The Dome de Stephen King. Nous en sommes à la saison 2 : 

                                             

Merci à celle qui m'a fait découvrir une nouvelle manière de regarder les séries, moi qui ne les regardais que sur une télé. Merci à mon fils qui me prête son abonnement Netflix et à ma fille, dont les sursauts me font souvent sourire. 
                                               

                                                 





29 commentaires:

  1. Alors moi, j'ai lâché les séries depuis que j'ai quitté chez mes parents (ce qui fait un sacré bout de temps). Ce n'est pas l'envie qui me manque mais le temps. Un jour peut-être...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai repris avec modération quand-même et je me rends compte que maintenant, j'abandonne très vite si je regarde seule. Il me faut quelqu'un pour me motiver à continuer à regarder (et puis, j'aime bien sentir une présence juste à côté de moi; avec ma fille, c'est un peu notre instant câlin ;-) ).

      Supprimer
  2. "la pierre blanche" ? Bien sûr que je m'en souviens !Nous devons être de la même génération, Valérie :)
    Une série qui sortait vraiment de l'ordinaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais, dans mes bras, Cathulu! Parce que même de ma génération, je ne trouvais personne.

      Supprimer
  3. Je suis d'accord, les séries, ça se regarde bien mieux à deux... d'autant que les séries actuelles sont souvent riches en non-dits, en ellipses et que les discussions sur ces points sont souvent intéressantes ! C'est grâce à toi que j'ai découvert The affair et Bloodline et je ne le regrette pas !
    Nous regardons aussi House of cards, Fargo, The wire (en dvd) et j'ai noté Breaking bad pour regarder ensuite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tant mieux pour ces deux séries.
      J'ai regardé la saison 1 de House of cards, que j'avais aimé mais pas au point de continuer.
      Et tu as raison, c'est mieux aussi à deux parce qu'il faut échanger pour comprendre.

      Supprimer
  4. Merci de m'avoir rappelé cette série envoûtante :)
    J'étais aussi très série enfant et ado, mais aujourd'hui, je ne regarde plus la TV et n'en ai plus d'ailleurs. Bizarre comme les goûts changent.. Je garde néanmoins beaucoup de tendresse pour ces séries. J'étais aussi très albums Panini, Ok magazine à l'époque :) Maintenant, je ne peux plus ouvrir de magazines people... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne la regarde plus tout, j'ai d'ailleurs investi dans une télé plus grande (mais en fait, pas très grande) dans l'unique but de garder un peu mon fils chez moi quand il veut regarder un match de foot (ce qu'il fait rarement chez moi). Je regarde les séries sur ordi maintenant.

      Supprimer
  5. Je note The affair que je ne connaissais pas !

    RépondreSupprimer
  6. Fan de séries aussi, mais je n'ai pas vu la moitié de celles dont tu parles...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es un peu trop jeune pour les trois premières!

      Supprimer
  7. Je ne suis pas très série, je n'en regarde pas beaucoup. "La pierre blanche" ne m'évoque rien, par contre "Au plaisir de Dieu", je la suivais. J'aurais juré que tu n'étais pas née quand elle est sortie ! Et j'ai suivi Downton Abbey avec beaucoup de plaisir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'embrasse pour la peine. ;-)
      Non seulement j'étais née mais je savais lire!

      Supprimer
  8. Les séries de ton enfance ne me disent vraiment rien (et pourtant je pense que nous avons à peu près le même âge), d'ailleurs la seule que je connais est Desperate housewives. J'ai tenté de lire Dôme de King mais j'ai abandonné au bout de presque 400 pages. Je ne regarde les séries que depuis que je suis adulte et essentiellement sur canal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est difficile pour moi de savoir si nous avons le même âge (j'ai tendance à te voir beaucoup plus jeune que moi) car contrairement à moi, tu donnes peu d'indices sur ton blog. En même temps, moi, mon prénom est déjà la clé de l’énigme. ;-)

      Supprimer
    2. C'est vrai que j'ai côtoyé beaucoup de Valérie à l'école :) mais j'en connais aussi des plus âgées que moi. C'est vrai que je parle assez peu de moi sur mon blog et le côté "plus spontané et beaucoup moins travaillé" de mes articles te fait peut-être penser que je suis plus jeune, mais je ne pense pas : 44 (le nombre d'années hein pas l'année de naissance :))

      Supprimer
    3. Tu peux me rajouter 3 ans. :)
      Et ce n'est pas du tout parce que tes billets ne sont pas travaillés, c'est peut-être le prénom ou ton esprit jeune. ;)

      Supprimer
  9. Je vais faire ma jeunette mais je ne connais absolument pas les trois premières séries dont tu parles ... Par contre La petite maison dans la prairie c'est toute mon enfance, on regardait le midi avant de repartir à l'école... Moi les séries j'adore, très hermétique aux séries françaises, je me suis réconciliée avec elles grâce à Canal +, Tunnel, Engrenages et Bureau des Légendes. Par contre, même si j'aime moins, je ne peux pas m'arrêter si il reste des saisons, c'est ainsi que j'ai subi les dernières saisons de Desperate Housewives et que je regarde toujours Grey's anatomy!! On se tate à mettre netflix, mais j'ai un peu peur que ce soit la mort de notre vie sociale!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux faire ta jeunette!
      J'avais bien aimé Engrenages. Tu vois, moi j'ai plutôt du mal à me remettre dans une saison quand elle s'est finie. Il y a des séries que j'ai aimées comme Orange is the new black ou The leftovers et je ne sais pas si je les reprendrai un jour. L'envie me manque.

      Supprimer
  10. J'ai beaucoup aimé The Affair aussi... Par contre je n'ai pas pu terminer la saison 3. Le jeu est amusant, finalement les séries qui m'ont marquée sont très différentes, mais j'ai commencé plus tard, n'ayant pas eu la télé dans mon enfance ! Ado, je filais tous les dimanches chez une copine pour voir Dawson ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déja la saison 2 m'avait un peu déçue. Je ne pense pas regarder la saison 3.
      Qyi dit Dawson dit jeunette pour moi. ;-)

      Supprimer
  11. Je m'en souviens moi de la Pierre Blanche ...

    RépondreSupprimer
  12. Moi aussi je me souviens de la pierre blanche !! j'ai même des images très précises qui se sont imprimées en moi, ces deux enfants sous le saule pleureur s'échangeant la pierre !!

    RépondreSupprimer
  13. @Unam et dautresviesquelamienne: je me sens moins seule donc, j'ai bien fait d'écrire ce billet.

    RépondreSupprimer
  14. J'aimais bien regarder les redifs de "madame est servie" et de "la petite maison" bien sûr aussi, mais plutôt quand j'étais à la fac, dans mon studio :-) . Quant à 'under the dome", j'ai adoré également !! http://croquerlespages.canalblog.com/archives/2016/10/07/34379756.html
    Bonne journée !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne dirais pas que j'adore Under the dome mais j'aodore le regarder avec ma fille.

      Supprimer
  15. Je ne suis pas du tout série ni feuilleton, du coup je ne connais pas celles que tu cites ou très peu. Et j'ai un peu oublié les séries que j'ai pu regarder ou qui m'ont marquées. Je citerais, l'agence tous risques ou X files et surtout l'adaptation de Rébecca par la BBC , qui passait sur TFI , en version française. J'étais subjugué et hélas elle n'a jamais été éditée. Mais un jour je me la ferais en VO, en la trouve sur le net...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh la oui, Rebecca, c'était en deuxième partie de soirée, j'avais peur! Je me souviens encore très bien de la tête de l'acteur.

      Supprimer

My book list

Je continue d'emprunter les idées des autres et c'est encore à Mind The Gap que je dois l'idée de ce billet.  Q uel est le d...