jeudi 24 mars 2016

Transparent de Jill Soloway ( série TV)


Afficher l'image d'origine

Il a fallu tout l'enthousiasme de ma camarade de série pour que je regarde celle-ci. J'étais réticente pour deux raisons : je n'aime pas beaucoup le format 26 minutes et je me disais que c'était peut-être pour moi  la série de trop mettant en scène un transgenre. Il m'a fallu quelques épisodes pour apprécier vraiment cette famille juive un peu particulière mais j'ai fini par vraiment m'y attacher, au point d'éprouver un petit pincement au coeur à la fin de la saison 2. 
Morton Pferfermann est un père divorcé sexagénaire. Au début de la première saison, sa fille aînée, mariée et mère de famille, renoue avec celle qui fut son amoureuse à l'université, son fils vit une histoire avec une femme plus jeune que lui et sa benjamine ne sait toujours pas ce qu'elle va faire de sa vie. Le père décide d'assumer son besoin de s'habiller en femme. Cette série dresse bien sûr un portait intéressant de ce qu'on nomme "gender" en anglais, c'est à dire le sexe qui définit, en partie, ce qu'on est. Et Morton, qui devient Maura, est tout sauf caricatural. Il est extrêmement touchant. La série aborde avec finesse le "racisme" des femmes contre celles qui ne sont totalement femmes, tout comme celui des transsexuelles contre les transgenres. De plus, on aborde la famille avec tous les problèmes inhérents à ce thème, et notamment un thème qui n'est pas si souvent abordé, je trouve, l'ingratitude des enfants envers leurs parents. Je n'aime pas tous les membres de cette fratrie et je trouve que c'est aussi la force de cette série, de ne pas nous rendre tout le monde sympathique. Mais on s'attachera sans doute, selon notre histoire, à des personnages différents. En tête de la liste, pour moi, viennent Maura et son ancienne femme jouée par Judith Light, connue pour son rôle dans Madame est servie

Cette série fut justement récompensée par des Golden Awards, dont celui du meilleur acteur pour Jeffrey Tambour. C'est drôle mais aussi émouvant et juste. La première saison est sortie en 2014, la deuxième en décembre 2015. 

Merci à celle qui continue à me faire découvrir des pépites.
A conseiller à tous ceux qui ont l'esprit ouvert. 

4 commentaires:

  1. Une série familiale un peu décalée, cela me tente beaucoup...(Perso le format 26 min me convient bien, je suis une grosse dormeuse ;-) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'en regarde deux à la suite, comme ça, je n'ai pas l'impression que c'est du 26 minutes.

      Supprimer
  2. Je ne connais pas mais ça a l'air très sympa.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca l'est vraiment même s'il faut un peu de temps pour s'attacher.

      Supprimer

Les terres dévastées d'Emiliano Monge

Ils sont une cinquantaine à vouloir traverser la frontière pour vivre leur rêve américain cette nuit-là. Une cinquantaine d'hommes, d...