dimanche 13 mars 2016

Et si on écoutait le polar de l'été dernier?

Ce roman policier a connu un vrai succès et pourtant, avant de l'écouter, je ne savais du tout de quoi il était question. Vous pouvez décider de lire le court résumé qui suit ou mieux, passer au paragraphe suivant afin de tout découvrir par vous-même. Rachel est une jeune femme qui fait le même trajet en train tous les matins.Et tous les matins, elle surveille une maison en particulier, près de laquelle le train fait un arrêt. En regardant le couple qui y vit, elle idéalise une vie qui lui a été enlevée. 

Ce polar est typiquement le genre de livres que je préfère écouter que lire. L'écriture n'a rien de particulier et l'auteur nous mène sur de nombreuses fausses pistes avant de nous livrer la clé. Je ne vais pas dire qu'on s'attache aux personnages, on reste assez extérieur à ce qui se passe dans leurs vies mais on a tout de même envie de continuer à suivre le récit des trois voix qui composent ce roman policier: Rachel, Megan, celle qu'elle idéalisait et Anna qui est la nouvelle compagne du mari de Rachel. C'est un polar assez classique, avec moults rebondissements, dont l'intérêt est ce récit à trois voix et dont la facilité est sans doute l'utilisation de périodes temporelles différentes qui donnent des pistes. C'est effectivement le roman policier idéal pour l'été, de ceux que je ne lirais pas mais que je peux écouter sans déplaisir. La livrophile a quelques bémols. 

Merci à Audiolib
A conseiller à ceux qui veulent un polar détente, pas trop noir. 

audiolib

20 commentaires:

  1. Je ne pensais pas le lire et Sylire m'a convaincue il y a peu ... Tu as l'air d'avoir plutôt aimé aussi. Je me le procurerai donc pour me faire mon propre avis.

    RépondreSupprimer
  2. C'est intéressant que tu préfères l'écouter que le lire : comme une sorte de feuilleton policier, donc ? C'est là que je regrette de ne pas accrocher davantage au livre audio...

    RépondreSupprimer
  3. Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai croisé ce roman dans le RER... Peut-être une lecture pour cet été oui, pourquoi pas... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le principe du polar de l'été. ;)

      Supprimer
  4. Je ne lis jamais de polars...mais celui-là je l'ai lu, un tel phénomène éditorial mondial m'avait intrigué. Et je l'ai beaucoup aimé, je me suis attaché à cette intrigue et puis ces maisons jumelles je les voyait pour de vrai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tiens, j'ai raté ton billet alors.

      Supprimer
  5. J'ai bien aimé le personnage de Rachel et je trouve que sa pathologie alcoolique est bien traitée (enfin, autant qu'elle puisse l'être dans un thriller). Je ne suis pas la cliente habituelle de ce genre d'ouvrages mais j'ai aimé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux pas dire que je l'ai aimée mais ce personnage est intéressant.

      Supprimer
  6. Contrairement à Sylire, je n'ai pas trouvé Rachel attachante. C'est même tout le contraire ! C'est un livre qui se laisse lire mais je n'en garderai pas longtemps le souvenir je pense.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est assez horripilante, je suis d'accord.

      Supprimer
  7. Bonjour Valérie, je n'arrive pas à écouter un livre. Je préfère les lire. Concernant La fille du train: boarf, ce n'est pas le thriller de l'année et le personnage de Rachel m'a crispée. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord, ce n'est pas du tout le thriller de l'année. Quand je dis polar de l'été, c'est juste qu'il a été présenté comme ça.

      Supprimer
  8. Pas vraiment attiré ! Jaime bien les polars qui parlent de la société qui ne reposent pas seulement sur une enquête...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, ce sont ceux que je préfère.

      Supprimer
  9. j'ai écouté bon nombre de polars ou romans que je n'aurai pas lu, en audio les facilités d'écriture passent mieux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore une fois, je suis d'accord avec toi.

      Supprimer
  10. Un gros succès ! Je vais le recevoir pour mon anniversaire. Un succès pareil, ça donne envie de découvrir...

    RépondreSupprimer

Les terres dévastées d'Emiliano Monge

Ils sont une cinquantaine à vouloir traverser la frontière pour vivre leur rêve américain cette nuit-là. Une cinquantaine d'hommes, d...