dimanche 4 mars 2018

Lady Bird de Greta Gerwig

Christine n'aime pas son prénom et a décidé qu'on l'appellerait désormais "Lady Bird". D'ailleurs, Christine n'aime pas vraiment sa vie non plus. Élève dans un établissement catholique, elle côtoie des adolescents qui ne sont pas de son milieu social et vivent dans ces maisons qui les font rêver, sa meilleure amie Julie et elle. C'est leur dernière année au lycée et Lady Bird n'a qu'une envie, être acceptée dans une université lointaine. Mais cela semble doublement impossible : elle n'est pas assez bonne élève pour être admise et son père ayant perdu son emploi, sa famille ne peut se permettre de financer de lointaines études.
Si la bonne annonce m'avait tentée, ce film était plutôt un second choix et surtout, je l'ai choisi parce que j'avais très envie de retourner au cinéma après l'avoir déserté pendant un bon mois. C'est dire si je n'en attendais pas trop et j'ai été très agréablement surprise. Greta Gerwig explore de nombreux sujets tournant autour de l'adolescent, comme l'éveil du désir, les garçons qui ne sont jamais ce qu'ils semblent être, l'égocentrisme qui empêche de voir les problèmes des parents, l'envie d'être une autre et donc de vivre une autre vie, quitte à laisser un instant de côté les personnes qui comptent réellement, les relations avec les parents et puis bien sûr, l'envie de partir et de voler de ses propres ailes.
J'ai beaucoup aimé ce film et c'est aussi le cas de mes amies qui l'ont vu. C'est un film délicat, qui touche la mère que je suis ; c'est sans aucun doute un très joli film sur la relation mère-fille, qui m'a fait mesurer ma chance de partager ma vie avec l'ado qui est la mienne et qui rend tout si facile. C'est peut-être en partie pour ça d'ailleurs, que j'ai tant aimé ce film.
J'ai aimé tous les acteurs sauf le jeune Timothée Chalamet dont on parle tant et que je reverrai demain mais c'est sans doute son rôle de tête à claques qui m'a agacée. Et j'ai versé quelques larmes. 
Sorti le 28 février 2018- 1h35

A conseiller pour une séance mère-fille.
Merci à Nathalie de m'avoir laissée choisir le film. 


14 commentaires:

  1. Ca ne m'attire pas du tout (je n'ai pas de fille!) ! En revanche, j'ai aimé Phantom tread ! et j'étais tentée pat moi tonya...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais, moi je regarde des films dans lesquels les gens ont des chiens ou des poissons rouges et je n'en ai pas non plus.

      Supprimer
  2. Bonjour Valérie, pas très tentée à la base même si j'apprécie l'actrice principale. Mais en lisant ton billet: pourquoi pas? Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne la connaissais pas mais je l'ai beaucoup aimée.

      Supprimer
  3. Beaucoup aimé aussi. Elle est très agaçante cette jeune personne mais on ne peux pas s’empêcher de l'aimer quand même, tant elle nous rappelle les tourments de l'adolescence. J'ai aussi beaucoup aimé la relation à la mère, très juste dans son ambivalence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est drôle ton ressenti parce qu'elle ne m'a jamais agacée. La mère,un peu, à la fin, quand elle est têtue comme une mule, mais j'ai compris. Elles sont touchantes, toutes les deux. Le père aussi d'ailleurs.

      Supprimer
  4. Je pense y aller ces jours-ci, je n'en entends dire que du bien.

    RépondreSupprimer
  5. C'est un film qui me tente bien de même que l'autre de Timothée Chalamet (sans doute Call me by your name à moins que je me trompe)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai de loin préféré Lady Bird à Call me by your name.

      Supprimer
  6. Je vais sans doute aller le voir samedi, j'ai hâte, dabord parce que le sujet m'intéresse, ensuite parce que j'apprécie ce que Greta Gerwing, et enfin parce que j'ai bien aimé l'actrice principale dans Brooklyn .. ça fait déjà trois bonnes raisons, alors forcément ton billet me dit qu'il ne faut vraiment pas que je loupe ça!! Dis-donc j'ai pas mal de rattrapage à faire sur ton blog!! Est-ce que tu es allée voir 3 billboards?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non pas vu mais tout le monde me le conseille !

      Supprimer
  7. Retour après l'avoir vu, je n'ai pas été déçu j'ai vraiment beaucoup aimé, ça m'a tellement parlé par certains côtés, cette impression de se sentir trop à l'étroit dans cette petite ville par exemple. Julien lui est passé complètement à côté, peut-être parce que finalement l'histoire n'a pas fait écho chez lui comme ce fût le cas pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est peut-être très féminin, comme film.

      Supprimer

Oui, oui, oui !

C'est mon chouchou (le livre ou l'auteur, je ne sais pas dire) et il vient de remporter le Goncourt 2018. Un grand bravo à Nicolas ...