samedi 28 mai 2016

Ce week-end...

Je serai au salon du livre de Caen, pour la première fois:


C'est Jean-Luc Seigne qui recevra le Prix de la ville de Caen avec Je vous écris dans le noir (qui ne m'a pas convaincue mais je fais encore partie d'une minorité). 

Quelques repérages: 
- Faut-il exposer l’auteur ? Avec Hubert Haddad, romancier (Corps désirable, Zulma), Rozenn Le Bris (directrice du festival Le Goût des Autres au Havre), Véronique Ovaldé, romancière et responsable éditoriale aux éditions Points, et la sociologue Cécile Rabot. Animé par Laurent Delabouglise, directeur du Centre régional des lettres de Basse-Normandie (CRL) et président de la Fédération interrégionale du livre et de la lecture (FIIL). samedi 11h30. (hôtel de ville)

-Le monde à hauteur d’enfant- Avec Gaëlle Bantegnie, romancière (Au pays d’Alice, Gallimard), Isabelle Desesquelles, romancière (Les Âmes et les enfants d’abord, Belfond) et Angélique Villeneuve (Nuit de septembre, Grasset). Animé par Rémi Mauger, journaliste à France 3 Normandie (samedi 15h15, hôtel de ville) 

- La littérature est un sport comme les autres- Avec les romancières Cécile Coulon (Le Cœur du pélican, Viviane Hamy) et Astrid Eliard (Danser, Mercure de France). Animé par Minh Tra. (focément!) (dimanche, 16h, hôtel de ville)

-L’Amour ping-pong- Avec Brigitte Giraud, romancière (Nous sommes des héros, Stock), et Albin de la Simone, auteurcompositeur (album Un homme, Tôt ou tard, 2013). ( dimanche 17h15, hôtel de ville). Déjà vu au Festival Terres de Paroles et très apprécié. 

12 commentaires:

  1. Bon salon du livre, les discussions ont l'air intéressantes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas suivi toutes celles mentionnées ci dessus mais j'en ai suivi d'autres et c'était intéressant.

      Supprimer
  2. Du beau monde dis-donc !
    Contente pour Jean-Luc Seigle.
    Embrasse Angélique de ma part...
    Bon salon !

    RépondreSupprimer
  3. Oh je ne connais pas du tout ce salon du livre mais il l'air super !
    Les ateliers sont génial je trouve !!
    Tu nous feras un petit compte rendu ?

    Bon samedi !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de compte-rendu cette année parce que j'ai pas pris de photos.

      Supprimer
  4. J'ai envisagé d'y aller, finalement ça n'a pas été possible. Tu nous raconteras ? J'aurais aimé retrouver Angélique Villeneuve dont je viens de lire le récit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je file chez toi lire ton avis, s'il y est. J'aime l'écriture de cette femme mais le thème m'effraie.

      Supprimer
  5. Beau programme ! Je suis dégoûté, à Toulouse on n'a rien côté salon de ce genre...faudrait que le lise Ovaldé, j'ai souvent eu envie d'essayer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là, c'est étonnant pour une ville comme Toulouse quand on voit que les salons fleurissent partout!

      Supprimer

Le bleu est une couleur chaude de Julie Maroh/ La vie d'Adéle d' Abdellatif Kechiche

J'ai lu Le bleu est une couleur chaude à sa sortie. J'ai attendu que ma fille me parle de La vie d'Adèle , en début de mois,...