dimanche 5 février 2017

Trois jours et une vie de Pierre Lemaître (lu par Philippe Torreton)

En 1999, juste avant Noël, Antoine est un jeune adolescent soucieux. Il vit seul avec sa mère et ne voit que très peu son père qui a refait sa vie en Allemagne; il est amoureux d'Emilie qui semble hésiter entre lui et Théo, son rival. Lorsqu'il voit le voisin tuer son propre chien dont il se sent proche, la colère le submerge et lui fait commettre l'irréparable. Il s'en prend alors à Rémi, son voisin de six ans. Celui-ci meurt sur le coup. Antoine va tenter de passer entre les mailles du filet judiciaire.

Je ne sais si ce livre m'aurait autant plu en format papier, ni même s'il m'aurait plu tout court et pourtant, je frise le coup de cœur avec cette écoute et la lecture de Philippe Torreton n'y est pas pour rien. Il a su mettre une touche de gravité sans virer à la voix mélodramatique et lit vraiment ce texte à la perfection. Je n'avais pas envie d'un livre trop pesant, c'est plutôt ce que je fuis en ce moment mais ce roman bel et bien pesant a su me toucher. Antoine a beau avoir commis un meurtre, même si c'est un homicide involontaire, le lecteur souhaite qu'il s'en sorte. Tout me semble réussi dans ce court roman: l'étau qui se resserre, la description du village de campagne et des liens qui unissent les adultes comme les enfants et cette peur d'être découvert qui ronge tout. Les personnages secondaires ne sont pas négligés et le rebondissement final qui se centre sur un personnage qui nous semblait antipathique est à la fois réussi et touchant. Je ne suis pas certaine que l'entretien du lecteur conduit par l'auteur soit une excellente idée car cela n'apporte pas grand chose. 

Date de parution : 
08 Juin 2016
Durée : 
6h21- Vous pouvez en écouter un extrait ici



A conseiller aux amateurs de romans noirs. 
Merci à Audiolib. Lu dans le cadre du Prix Audiolib 2017. 




21 commentaires:

  1. Lemaitre et Torreton, c'est le combo gagnant! J'avais beaucoup aimé ce livre, lu en format papier. Et contrairement à toi, moi, je n'avais pas envie qu'Antoine s'en sorte, malgré la nature accidentelle de l'événement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que toutes les chances étaient réunies pour que ce soit réussi!

      Supprimer
  2. Autant j'ai aimé la première partie autant la seconde m'a laissé de marbre. Une déception en ce qui me concerne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il m'a fallu un peu de temps pour m'adapter au changement entre les deux parties mais finalement,j'ai trouvé qu'elles se complétaient.

      Supprimer
  3. Mais tu vas me faire changer d'avis dans mon ordre d'écoute ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Tout à fait en phase avec ton billet pour la phase papier. J'ai prévu de lire ne uniquement que des extraits de la version audio.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est possible que Torreton te fasse changer d'avis.

      Supprimer
  5. Je partage ton avis. Et je trouve que Lemaitre est très bon pour ses peronnages.

    RépondreSupprimer
  6. Au final, ça fait combien de jours, trois jours plus une vie ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaucoup parce que les trois jours pèsent sur tous les autres les multiplient. En fait, contrairement à ce qu'on pourrait penser, ce n'est pas une addition mais une multiplication.

      Supprimer
  7. J'ai lu au revoir là-haut...oui un bon livre, mais voilà quoi...je relirai pas je pense !

    RépondreSupprimer
  8. Un coup de cœur pour moi, comme beaucoup de romans de Lemaitre !
    J'ai été très touchée par ce jeune garçon que l'on voit grandir et se flétrir sous le poids du secret...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai franchement hésité à en faire un coup de cœur mais c'est un roman dans lequel j'habite encore un peu.

      Supprimer
  9. Lu, et trouvé un peu en-dessous de ce à quoi nous avait habitué l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah pas moi. Pourtant j'en ai lu pas mal.

      Supprimer
    2. Un roman où les personnages et l'ambiance sont forts. On retrouve un peu Simenon.

      Supprimer
    3. IL y a trop longtemps que j'ai lu un Simenon pour me rappeler.

      Supprimer
  10. Bonsoir Valérie, j'avoue que j'avais été un peu déçue par le roman "papier" et écouter 6h21 ce roman lu, c'est au-dessus des mes forces. Je n'ai ni la patience, ni la concentration suffisante. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer

Balzac et la petite tailleuse chinoise de Freddy Nadolny Poustochkine

Ma et Luo sont des adolescents pendant la Révolution culturelle chinoise. Ils sont envoyés dans la campagne pour les guérir de leur "...