mardi 24 juillet 2018

Elephant de Martin Suter

Schoch vit dans une grotte près de Zurich. Il est SDF et les places sont chères, dans les grottes suisses. Un jour, il découvre un tout petit éléphant rose luminescent (alors moi, je dis phosphorescent mais l'auteur utilise toujours le mot luminescent, moi jamais, excusez cette parenthèse mais je suis en pleine lecture d'un Jaenada, ceci explique cela). Tout au long du roman, nous allons découvrir comment cet éléphant a été créé et est arrivé dans la grotte de Schoch, tout en suivant l'attachement progressif de Schoch pour l'animal. 
Quand j'ai commencé ce roman, je me suis demandée pourquoi diantre j'avais eu envie de l'écouter. Cette histoire d'éléphant rose qui sentait la morale à plein nez sous couvert d'une manipulation génétique se déroulant en plus dans le milieu des SDF avait tout pour me déplaire. D'ailleurs, je l'ai commencé comme je le fais souvent, par petits bouts, et je l'ai mis de côté. Puis, à l'occasion trajet d'une heure et demie vers ma famille (avoir une famille qui n'habite pas tout près a donc des avantages), j'ai réussi à entrer vraiment dans cette histoire et à me laisser toucher par Schoch, la vétérinaire Valérie, et par ce petit éléphant rose. Si morale il y a, ce qui est évident d'après le thème, elle reste absolument supportable pour la lectrice que je suis, qui déteste qu'on la culpabilise. Et j'ai aimé que Valérie se pose des questions sur sa propre attitude face aux SDF alors qu'elle est a priori assez irréprochable. C'est très picaresque, frais malgré les thèmes assez lourds et j'ai pris un réel plaisir à entrer dans le cirque où tout commence. Je me rends compte d'ailleurs que le monde du cirque en littérature et dans les films est un monde qui ne m'attire pas au premier abord mais qui me plait souvent. Voilà donc un auteur que j'aurai sans doute plaisir à retrouver, plutôt en format audio. Samuel Labarthe (la voix française de George Clooney, mais je m'en veux de le réduire à ça) est excellent. 

Date de parution : 
06 Juin 2018
 chez Audiolib. 8h07

Merci à Audiolib.
A conseiller à tous ceux qui ont déjà vu des éléphants là où il n'y en avait visiblement pas ( je n'ai pas honte de dire que c'est mon cas, ça reste une légende dans la famille et ce roman prouve que j'avais peut-être raison ) et aux autres. 

4 commentaires:

  1. Nous avons encore choisi le même ;-)
    J'ai bien apprécié cette lecture également. Très originale, je trouve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous choisissons souvent les mêmes ;-).

      Supprimer
  2. J'ai lu un billet élogieux de Krol. A priori tout me fait fuir ( le cirque, des éléphants roses, des SDF) mais finalement, je vais peut-être me laisser tenter...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais t'avouer qu'à priori, moi aussi, tout devait me faire fuir. Je ne sais toujours pas pourquoi je m'y suis risquée mais j'ai bien fait.

      Supprimer

Vacances !

Mon blog n'a pas pris de vacances depuis son ouverture. Alors que je rentre tout juste et que j'ai encore un peu la tête en Asie, c...