dimanche 22 juillet 2018

My book list

Je continue d'emprunter les idées des autres et c'est encore à Mind The Gap que je dois l'idée de ce billet. 
Quel est le dernier livre que vous vous êtes offert ? Je l'avais offert à mon amie Catherine, elle me l'a prêté mais comme je le soupçonnais, il a fallu que je file me l'acheter après l'avoir fini, au grand plaisir de mon libraire qui l'a donc vendu deux fois à la même personne. Et ce n'est qu'un début (il va finir par me trouver obsessionnelle).  

Et le dernier livre que vous avez offert ? Fichtre, je ne sais plus, j'en offre souvent. Je sais que j'ai failli offrir Correspondance et que je me suis ravisée, ce n'était pas vraiment un cadeau approprié pour celui à qui je souhaitais l'offrir. Il m'est déjà arrivé d'offrir des livres à un homme pour son anniversaire et que celui-ci trouve l'acte inapproprié (pas le choix des livres mais l'acte lui-même), alors je suis devenue méfiante. Le dernier livre offert, ce fut sans doute le Tesson, à Florence, pour son anniversaire:

L’île déserte est de retour, vous pouvez embarquer l’intégrale d’un auteur classique et d’un auteur actuel , qui choisissez-vous? Je ne suis pas une fidèle en littérature, je n'aime aucun auteur sans bémol et je suis certaine de me lasser si je n'ai pas le choix. Disons que pour l'auteur classique, je prendrais celui qui m'agace et m'enchante, m'enchante d'ailleurs particulièrement quand il est lu par André Dussolier. 

Concernant l'auteur contemporain et pour varier les genres, j'emporterais celui que je considère comme le maître actuel du roman populaire à rebondissements mais je vais attendre qu'il ait fini sa trilogie pour aller sur une île déserte, où je suis certaine de mourir de dépression (je suis l'inverse absolu de Sartre et de son "L'enfer, c'est les autres"). J'espère que l'île sera assez grande pour que je puisse courir en écoutant mes livres. Ou alors, je prendrais tous les Jaenada, il a le mérite de me faire rire et comme je n'en ai lu que deux pour l'instant et que ses livres sont des pavés, ça devrait me distraire un moment. 


Quel livre offrir à une personne que vous n’aimez pas ? Comment puis-je avoir envie d'offrir un livre à quelqu'un que je n'aime pas alors qu'il y en a tant que j'ai envie d'offrir à ceux que j'aime ? Mais je viens bien lui offrir mon exemplaire de ce roman que j'ai trouvé indigeste, avec un personnage masculin insupportable. 

Enfin, le livre qui est pour vous l’histoire d’amour la plus forte ? Evidemment, puisque c'est mon dernier coup de cœur, je dirais la correspondance entre Camus et Casares parce qu'un amour de roman ne peut pas être plus fort qu'un amour vécu. Je vais tout de même en choisir un autre, qui est un amour venimeux qu'une mère porte à son fils, ce qu'on ne comprend que très tard. J'ai un rapport très particulier à ce livre qui m'a profondément dérangée, que j'ai donné pour finalement me rendre compte que je ne pouvais pas ne pas l'avoir dans ma bibliothèque et je l'ai donc racheté. Un jour, je le relirai. Il était de toutes façons impossible de ne pas citer ici John Irving. J'ai très envie d'aller à sa rencontre au festival America et c'est ce roman, qui n'est pourtant pas mon préféré, que j'aimerais lui faire dédicacer. Le petit hic, c'est qu'il fait 800 pages en grand format, je regretterais sans doute de devoir le transporter toute la journée.




12 commentaires:

  1. Tu me donnes envie de me plonger dans cette correspondance...
    Tu vas quand au festival america? Quel jour, veux-je dire.
    Oh super, tu n'as pas aimé Belle du Seigneur, je me sens moins seule (c'est l'héroïne qui m'a horripilée)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute je n'ai pas encore bien regardé et rien n'est sûr à 100 % car cela dépendra aussi de ma Merveille qui débutera alors ses études post-bac. Mais je dirais le samedi. Et toi ?

      Supprimer
  2. Quelle bonne idée d'être passée par ici, j'y ai trouvé deux bonnes raisons de ne pas lire Belle du seigneur ... sinon, j'avais déjà noté cette correspondance pour laquelle tu m'as donné très envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux pour les deux pavés que tu mentionnes !

      Supprimer
  3. Cette correspondance commence à m'intriguer, pourtant je connais très peu Camus et pas du tout sa correspondante. Je serais très malheureuse de n'avoir qu'un seul auteur à lire sur une île déserte. Et entre Keisha et toi, "Belle du seigneur" risque de rester encore un moment dans ma PAL...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Belle du Seigneur est un livre culte pour de nombreux lecteurs, mais pas pour moi.

      Supprimer
  4. On m'a tellement vanté Belle du seigneur... mais en fait je crois que ce n'est pas pour moi!
    Ah ce Irving! Je l'ai abandonné lâchement! Mais maintenant que j'ai lu "Le monde selon Garp" j'aimerais m'y replonger!
    Je me plongerai bien dans ton tag

    RépondreSupprimer
  5. Je te suis pour Pierre Lemaitre et Irving. Un peu moins pour pour Proust (mais je n'ai pas assez persévéré donc j'ai encore espoir de m'y remettre un jour).

    RépondreSupprimer
  6. Proust peut accompagner chacun d'entre nous mais il faut trouver le bon moment, c'est vrai.

    RépondreSupprimer

L'ère des suspects de Gilles Martin-Chauffier

Vous aurez mille fois le temps de faire plus ample connaissance pendant vos maraudes dans la Cité noire où je ne vous demande qu'une ...