jeudi 14 septembre 2017

Tout sur le zéro de Pierre Bordage

Paul et Blaise sont veufs. Ils ont un autre point commun: ils jouent beaucoup au casino et y vont très régulièrement. Eloïse aussi joue gros. Charlène y vient tous les midis, sur sa pause, mais ne joue qu'une centaine d'euros. Le casino de Château-l'Envieux a d'autres habitués et tout ce petit monde se côtoie sans vraiment se connaître. Jusqu'à ce que...

Pierre Bordage signe ici une roman qui ne ressemble pas à ce qu'il écrit d'habitude et c'est tant mieux pour moi car je ne suis pas une fervente admiratrice de ses dystopies. Ici, Pierre Bordage met en scène des hommes et femmes qui se cherchent et/ou ont beaucoup souffert. Les deux hommes ont aimé leurs femmes et ont du mal à s'imaginer en aimer une autre et les deux femmes sont insatisfaites dans leurs mariages. Le cadre est donc à peu près identique et cela permet à l'auteur de nuancer les situations. Ces quatre personnages m'ont vraiment touchée. On finit par espérer non pas forcément qu'ils gagnent le gros lot d'un point de vue financier mais qu'ils le gagnent du point de vue émotionnel. Ce n'est certes pas un roman indispensable mais je n'en attendais rien, et détendue sur une plage du bassin d'Arcachon, je l'ai lu avec plaisir. Même si Pierre Bordage prend soin de rappeler que le joueur régulier ne peut pas gagner sur le long terme, il ne fait pas de la morale bas de gamme et je dirais même qu'en finissant le roman, je me suis dit que je ferais bien une petite incursion au casino d'Houlgate. Et si les personnages misent souvent sur le zéro, c'est un chiffre que je ne choisis jamais. 

Publié au Diable Vauvert le 7 septembre 2017-265 pages. 

Merci à Pierre Bordage (je suppose que le but de son roman n'était pas de donner envie d'aller au casino mais cette envie m'a porté chance)
A conseiller aux cœurs tendres mais à déconseiller à ceux qui ont tendance à flamber leur argent au casino.  

19 commentaires:

  1. Il n'est pas pour moi, qui ai tendance à flamber mon argent... en librairie! Et c'est temps-ci, c'est mieux pas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends. Mais tu pourrais peut-être gagner de l'argent que tu dépenserais en livres. ;-)

      Supprimer
  2. Je n'ai jamais mis les pieds dans un casino ! et je n'ai jamais lu Pierre Bordage. Je crois que je préfèrerais une dystopie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne réponds pas à Aifelle mais je ne peux pas commenter autrement, le pavé n'apparaît pas. Je voulais savoir si tu avais gagné du coup au casino en suivant les conseils du livre...

      Supprimer
    2. @Aifelle: il écrit aussi de la SF, je crois (mes amies sont fans, moi je ne suis pas spécialiste de cet auteur nantais).
      @MTG: il n'y a pas de conseils mais j'ai gagné parce que je suis tête en l'air et que je me suis trompée sur la mise sur ma première mise et que le chiffre est tombé du premier coup.

      Supprimer
  3. Je n'ai pas été trop attirée par ce livre (sans doute ai-je eu tort)
    Je suis allée à Las Vegas, je crois que tout le groupe a tenté les machines à sous (et perdu) sauf moi (trop matheuse pour jouer, je suppose)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne joue pas aux machines à sous et j'ai détesté Las Vegas.

      Supprimer
  4. J'étais étonnée du titre à côté du nom de l'auteur. Alors, pas de dystopie, surprise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais un thème (pas le casino) qu'il connait malheureusement bien.

      Supprimer
  5. Tu as gagné le gros lot alors ? Génial !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non mais quand-même une somme à quatre chiffres.

      Supprimer
  6. Je n'aime pas du tout le Casino (je suis allé à Forges-les-Eaux le mois dernier parce qu'on m'y avait invité) mais je suis un grand fan de courses de chevaux par contre (un point commun que je partage avec Buko^^).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas non plus un super souvenir de Forges les eaux où j'avais aussi été invitée.
      Ah oui, tiens, j'ai découvert ça sur Buko à la lecture du livre. C'est un peu un scoop cette info sur toi!

      Supprimer
  7. Alors, ta sorties au Casino ? Je paris que c'est encore la banque qui a gagné.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour une fois, non! Mais visiblement, vu la tête de mes voisins, ils n'avaient pas misé sur le 5, eux.

      Supprimer
  8. Il m'attend, je ne devrais pas tarder à le lire. Jamais lu Bordage non plus.

    RépondreSupprimer
  9. Une lecture qui m'est tout à fait inconnue...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pierre Bordage a rarement, me semble-t'il, les honneurs de la presse nationale.

      Supprimer

Balzac et la petite tailleuse chinoise de Freddy Nadolny Poustochkine

Ma et Luo sont des adolescents pendant la Révolution culturelle chinoise. Ils sont envoyés dans la campagne pour les guérir de leur "...