jeudi 23 février 2017

Le séducteur de Jan Kjærstad

Et pour s'assurer de ne rien perdre de ce surplus d'énergie, il intensifia les mouvements de sa langue, Nina H. s'agrippa alors aux patères au dessus de sa tête et se suspendit pratiquement en l'air tandis que le plaisir montait et que son corps athlétique se tordait, comme pour sauter en ciseau, et pendant tout ce temps, elle souriait les yeux fermés, si bien que ce jour-là, en la regardant, Jonas la vit pour la première fois telle qu'il la reverrait si souvent par la suite à la télé, les bras levés et la tension de son visage dissoute dans un sourire éclatant alors qu'elle franchissait la ligne d'arrivée, en première position généralement. 

Jonas Wegerland rentre de voyage lorsqu'il découvre le corps de sa femme dans son appartement. Elle fut la femme de sa vie, même si sexuellement parlant, il en connut d'autres. Les chapitres nous ramènent régulièrement à ce moment où Jonas comprend qu'il ne partagera plus ses jours avec celle qu'il aime, tout en faisant des allées et venues dans le temps, balayant le parcours de celui qui fut une véritable tornade, assoiffé d'aventures de toutes sortes. Le fait qu'il ait été, parmi bien d'autres choses, un documentariste de renom nous permet de plonger dans l'histoire de son pays, la Norvège dont le narrateur nous dit et tente de prouver que la chance est tout bonnement le facteur le plus important de l'histoire norvégienne contemporaine. 

Il faut être prévenu, pour faire ce voyage littéraire, il faut du temps et une envie de se concentrer sur sa lecture. C'était exactement ce qu'il me fallait et je ne regrette pas ce très beau voyage en Norvège. Ce roman mélange les petites histoires, celles de Jonas, et notamment ses prouesses sexuelles, et la grande et je dois avouer que je ne connaissais rien à l'histoire de ce pays. Jan Kjærstad réussit  à nous faire sourire des actes sexuels qui jalonneront la vie de Jonas, en en faisant des tonnes dans certaines phrases, tout en les rendant beaux. C'est du moins mon avis. Jonas a une particularité: il n'est attiré que par des femmes exceptionnelles avec qui il ne fera souvent l'amour qu'une seule fois, mais quelle fois! Si Jonas est extraordinaire, il aussi entouré de personnages hauts en couleur comme sa grand-mère qui se prend pour Winston Churchill et d'une tante qui se passionne pour les pénis. On ne s'étonnera pas de voir mentionner Charles Bukowski dans ce roman foisonnant.

En écrivant ce billet, je découvre que ce roman de 1993 est le premier d'une trilogie qui montrera Joans sous divers aspects, et donc pas seulement comme cet être presque inhumain tant tout lui réussit.

Publié en France le 17 février 2017 chez Monsieur Toussaint Louverture.

Merci à l'agence Anne et Arnaud et à Monsieur Toussaint Louverture, notamment pour le marque-page très réussi qui accompagnait le roman. 
A conseiller à ceux qui ont du temps et qui veulent faire un beau voyage en Norvège.  

14 commentaires:

  1. Je l'aurais bien lu, mais le côté trilogie ne me pousse pas à le faire. Je veux tout tout de suite-ou pas. ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me suis rendue compte que c'était une trilogie qu'au moment de la rédaction de mon billet. Il se lit tout à fait indépendamment des autres.

      Supprimer
  2. Il a l'air assez fascinant ce personnage !

    RépondreSupprimer
  3. Envie d'un voyage en Norvège, oui, mais le temps pour ce voyage littéraire, pas vraiment en ce moment. Cela dit, je lis en ce moment un livre qui demande du temps "il est avantageux d'aller où aller" d'Emmanuel Carrère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PLus tard peut-être. C'est vraiment un beau voyage.

      Supprimer
  4. Je me doutais que ce serait une lecture exigeante. Je vais donc patienter un peu et l'emmener avec moi pour notre semaine en Bretagne à Pâques. Je serai dans de bonnes conditions pour l'apprécier je pense.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pensé à toi en le lisant; je me doutais que tu allais le lire et je suis certaine que tu vas l'aimer.

      Supprimer
  5. Il semble un rien narcissique, ce Jonas, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il l'est mais alors, ça ne me dépayse pas. Des gens narcissiques, j'en ai côtoyé quelques-uns.

      Supprimer
  6. J'ai toujours du temps pour lire, mais ce voyage ne me tente pas. Elle fu t la femme de sa vie, alors il ne l'aimait plus vraiment quand il l'a découvert morte ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si elle était toujours la femme de sa vie. Je ne suis pas sûre de comprendre ta question.

      Supprimer
  7. Je manque de temps en ce moment, mais c'est le style de livre dans lequel j'aime me plonger en général.

    RépondreSupprimer
  8. Coucou,
    ce livre est bien mis en avant dans le magazine Lire du mois de mai. Une publication française arrivant bien après sa publication originale :-)
    Bises et bon WE

    RépondreSupprimer

Légende d'un dormeur éveillé de Gaëlle Nohant

Les cœurs qui ont été brisés redoutent l'amour parce qu'il porte sa fin. Ils craignent de ne plus pouvoir endurer ce coup suppl...