mardi 31 janvier 2017

Making a murderer (série Netflix)

Cette série-documentaire est un succès surprise pour Netflix. Pendant dix ans, deux journalistes ont suivi Steven Avery, un américain du Wisconsin qui a purgé dix-huit ans de prison pour un meurtre qu'il n'a pas commis, puis qui fut accusé du meurtre d'une jeune femme, retrouvé morte et calcinée sur sa propriété. Les premiers épisodes se concentrent sur la première affaire mais c'est la deuxième enquête et le second procès qui occupent l'essentiel de la série. Ce qui est incroyable, c'est que rien n'est joué et pourtant, le suspense est à son comble. Les rebondissements se multiplient: Steven est -il coupable ou victime, comme il le prétend, d'une machination? Ses dix-huit ans de prison ont-ils fait de lui un meurtrier?  C'est une vraie critique du système américain, de la justice et du rôle du shérif; il ne faut pas oublier que le shérif est un élu. Ce documentaire vaccine contre l'envie de visiter le Wisconsin et pourtant, je trouve qu'il réalise une prouesse, celle de décrire une communauté presque marginalisée comme l'est la famille Avery sans aucun mépris et sans condescendance. C'est l'équipe du shérif qui est présentée comme les "méchants" et l'avocat de la défense du neveu de Steven qui est à la fois ridiculisé et présenté comme extrêmement méprisant envers son client. C'est une belle réussite même s'il me semble qu'on aurait pu réduire la série à huit épisodes, j'ai ressenti une légère lassitude sur la fin à l'exception du dernier épisode, incroyable à plus d'un titre. Les scènes d'interrogatoire de Brendan, adolescent ayant un déficit mental, sont édifiantes. 


A conseiller à ceux qui recherchent une série originale sur le système judiciaire américain. 
Merci à mon fils qui partage avec moi son abonnement Netflix.  

10 commentaires:

  1. J'en avais entendu parler, avec un écho très positif...
    Je me tâte vraiment à prendre un abonnement Netflix, les documentaires et séries proposés semblent vraiment d'excellente qualité!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve que le prix n'est pas excessif, surtout quand on voit qu'on peut créer plusieurs profils.

      Supprimer
  2. je partage aussi mon abonnement avec mon fils . je sature un peu pour les séries mais je vais y retourner c'est sûr pourquoi pas pour celle là?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que je finirai par saturer aussi mais c'est tout nouveau chez nous.

      Supprimer
  3. J'ai deux amies journalistes qui ont adoré cette série, mais j'ai du mal à me lancer, le sujet n'est pas très divertissant.

    RépondreSupprimer
  4. Ton billet m'intrigue. C'est rare ce genre de sujet dans un documentaire de 8 épisodes ! Et la vie de cet homme a l'air incroyable !

    RépondreSupprimer
  5. A lire également le livre de M.Griesbah "Le tueur innocent - la face cachée de l'affaire" . Procureur du comté de Manitowoc et membre de l'Innocence Project du Wisconsin, Michael Griesbach a contribué en 2003 à la libération de Steven Avery. Livre qui se lit très bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour la référence (je vais quand-même faire une pause concernant cette affaire ;-) ).

      Supprimer

[parenthèse] les séries/ feuilletons et moi

Les séries, on peut dire que je suis tombée dedans quand j'étais petite. J'ai l'impression d'avoir presque tout vu de celle...