mardi 10 avril 2018

Underground Railroad de Colson Whitehead

Cora est esclave sur une plantation de coton. Sa vie est rythmée selon les humeurs de ses maîtres qui peuvent, s'ils le souhaitent, séparer les familles en en revendant des membres. Quand son nouvel amoureux lui propose de s'enfuir, Cora accepte et débute alors une vie de hors-la-loi.
Quand j'avais lu le résumé de ce roman en septembre dernier, je m'étais dit que ce roman sur le réseau clandestin permettant aux esclaves de s'échapper pouvait m’intéresser car si j'ai beaucoup lu sur les afro-américains toutes époques confondues, ce thème-ci, que j'ai travaillé avec des élèves, n'était finalement pas si souvent abordé en détail. Et puis, je ne sais plus ce qui, dans les billets des uns et des autres, m'a fait craindre que ce livre ne soit finalement pas pour moi. J'y suis malgré tout allée confiante. Le premier jogging avec Underground Railroad ne m'a pas donné envie de rechausser mes baskets dans la semaine, et je me suis forcé à l'écouter en voiture sur plusieurs parcours, donc un trajet de près de deux heures. Mais non, vraiment, j'ai vite eu l'impression de perdre mon temps et de m'ennuyer. Voilà donc un prix Pulitzer qui n'est pas pour moi et ce n'est pas la faute de la lectrice, Aissa Maïga, qui a le ton qu'il faut pour ce genre de roman. 

Merci à Audiolib. Publié en novembre 2017- 10h45.
A conseiller aux amateurs d'épopées.


19 commentaires:

  1. Je résiste encore à cette lecture... je fais partie d'une génération qui a lu Racines...

    RépondreSupprimer
  2. Euh, bon, je dois être amatrice d'épopées parce que ce roman m'a vraiment séduite. J'ai tout aimé, sans doute aussi parce que je n'avais pas lu tellement sur ce sujet...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas un défaut d'être amateur d'épopées ! ;-)

      Supprimer
  3. C'est le 2e avis négatif que je lis sur ce roman qui fait quasiment l'unanimité, et je peux le comprendre. J'ai, dans l'ensemble, aimé, mais c'est une lecture qui m'a par moments fait une drôle d'impression, comme si l'auteur nous plaçait dans un univers un peu factice, duquel je me sentais du coup assez éloignée... et c'est vrai qu'au final, on n'en apprend pas tant que ça sur ce fameux réseau clandestin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai trouvé ça un peu factice, moi aussi.

      Supprimer
  4. il est dans ma PAL, il faudra que je me décide!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux aussi te décider à ne pas le lire.

      Supprimer
  5. Je suis plus enthousiaste que toi bien que je m'attendais à aimer davantage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donc légère déception tout de même.

      Supprimer
  6. J'ai peur de ne pas y "trouver mon compte" non plus mais bon, je reste curieuse du sujet et de son traitement. J'essaierai de ne pas avoir de trop grandes attentes quand je m'y attellerai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la bonne méthode pour éviter la déception.

      Supprimer
  7. J'ai lu la version papier. Je l'ai trouvé intéressant mais je n'ai pas du tout aimé le glissement vers le fantastique avec cette transformation de l'Underground Railroad en chemin de fer souterrain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le fantastique n'est jamais pour moi, mais correspond à une certaine littérature noire américaine, si on songe à l'excellent Beloved de Toni Morrison.

      Supprimer
  8. ha dommage elle me tente plutôt bien cette lecture, mais en même temps j'ai aussi lu des avis assez négatifs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'impression que les avis positifs l'emportent cependant.

      Supprimer
  9. Pour une fois je n'aurais pas su dire avant le coup si c'était ou pas un roman pour toi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus, c'était quitte ou double. ;-)

      Supprimer
  10. J'étais tout de même allé au bout, mais en suis ressorti un peu déçue.

    RépondreSupprimer

La remise des romans

La semaine dernière, c'était le grand jour, nous remettions les romans aux élèves ! Nous avions prévu deux heures pour leur lire des...