dimanche 8 avril 2018

L'historiale Jeanne d'Arc

Je crois que je n'aime jamais autant Rouen que lorsque je la regarde à travers les yeux de quelqu'un qui la découvre. Quand mes parisiennes sont venues passer la journée à Rouen (l'une d'entre elle était déjà venue mais pas l'autre), j'ai eu envie de jouer les touristes. Nous avons donc déambuler dans les rues, sommes entrées dans la cathédrale et l'église Jeanne d'Arc, avons trouvé que vraiment, Rouen avec un rayon de soleil, ça avait du charme ! Et nous avons visité l'historiale Jeanne d'Arc, ouvert il y moins de deux ans. Nous avons toutes les trois aimé cette visite très vivante et moderne au cours de laquelle on revoit des extraits des films (pas les plus récents) sur Jeanne d'Arc. Je crois que ce que j'ai préféré, c'est de passer de salle en salle et notamment la salle dans laquelle on nous projette des éléments qui s'ajustent au décor, comme cela arrive l'été sur la façade de la cathédrale. Je ne conseillerais toutefois pas cette visite à des enfants. 
Je suis sortie, comme toujours, dubitative. Fascinée par cette histoire de jeune fille qui entend Dieu quand j'étais encore croyante, j'ai beaucoup regardé de documentaires et de films sur elle et j'ai toujours du mal à croire au fait qu'on ait pu "offrir" une armée à une jeune fille (déjà le fait qu'elle soit de sexe féminin, même si on oublie son âge, est plus qu'étonnant). 
Comme il y avait la queue à Dame Cakes, nous avons mangé des petits choux dans un endroit que connaissait l'une de mes parisiennes mais pas moi, nous vous conseillons fortement Yvonne Patisserie si vous voulez goûter de délicieux choux aux goûts variés.  

Merci à mes deux parisiennes, que vous retrouvez ici et
A conseiller à ceux qui veulent les détails du procès. Et bien sûr, à compléter par une promenade vers la place ou Jeanne d'Arc fut brûlée. Dans l'idéal, à compléter aussi par une visite d'Orléans, tout aussi charmante que Rouen. 


10 commentaires:

  1. Tu ne connaissais pas Yvonne ? Je te conseille vivement ses croissants aussi .. Le dimanche tu as une autre bonne pâtisserie ouverte devant l'Eglise Saint-Maclou. J'ai visité l'historial Jeanne d'Arc peu après son ouverture, je suis partagée devant ce genre d'endroit. Un peu austère la forme je trouve. En plus, à l'époque le son était mal réglé. En fait, ce qui m'a le plus intéressée, c'est l'ouverture d'un lieu que jusqu'à présent on ne pouvait pas visiter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh non, en fait je vais rarement dans le quartier de la gare.
      Je suis d'accord avec toi, le charme principal, c'est le lieu.

      Supprimer
  2. Enfin nous, à Orléans, quand elle est partie de chez nous, elle était vivante...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais c'est donc à nous qu'elle est devenue si célèbre ;-).

      Supprimer
  3. ah un billet qui me plait bien, j'ai longtemps détesté Jeanne d'Arc que les soeurs en pension nous servaient à toutes les sauces
    mais récemment j'ai lu Le Bon coeur de Michel Bernard et son récit très bien écrit m'a réconcilié avec Jeanne je vais regarder ta vidéo merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je note. On m'a parlé d'un autre livre sur Jeanne d'Arc dont j'ai oublié le nom.

      Supprimer
  4. J'ai découvert Rouen il y a un mois. C'est une belle ville pour qui aime l'histoire j'ai particulièrement aimé le parcours médiéval !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une ville très riche et très belle. Mais je ne suis pas objective, j'y ai vécu quelques années.

      Supprimer
  5. Quand j'étais guide, je racontais les deux histoires : l'officielle catholique et l'officieuse complotiste (mais tellement plus vraisemblable ;^) ). Il faudra que j'aille visiter cet historiale un de ces quatre mais pas avec ma minette si je comprends bien.

    RépondreSupprimer

La remise des romans

La semaine dernière, c'était le grand jour, nous remettions les romans aux élèves ! Nous avions prévu deux heures pour leur lire des...