mardi 6 septembre 2016

Catastrophe, comédie britannique (TV- 2015 )

Rob et Sharon n'auraient jamais dû se rencontrer: il est américain, elle est irlandaise mais voilà, tous deux se retrouvent en même temps à Londres pour un voyage d'affaire et c'est le coup de foudre. Enfin, un coup de foudre sexuel, pas romantique. Pendant une semaine, ils vont faire l'amour comme des bêtes (c'est une expression toute faite parce que techniquement parlant, ça n'a pas l'air d'être la même position), puis ils se séparent. Mais quelques temps plus tard, Rob reçoit un coup de fil, elle est enceinte. Elle ne lui demande rien mais tient à ce qu'il le sache. Il quitte son pays pour venir s'installer avec elle.

Cette série a le mérite de poser les bases du couple sur autre chose que l'amour, même si vous vous en doutez, on sent de l'amour dans ce couple. Mais cette série, même si elle est comique, n'est pas que ça. Elle questionne notre société sur son rapport à la grossesse et critique ouvertement le manque de sensibilité de certains médecins devant les annonces difficiles. A ce titre, l'épisode où on annonce à Sharon que sa grossesse est à risque émeut plus qu'il ne fait rire. J'ai été un peu perturbée par la ressemblance entre l'acteur principal et l'acteur Roger Pierre; allez savoir pourquoi je me suis focalisée là-dessus. C'est une série que je vous recommande sans aller jusqu'à vous dire que c'est un chef d'oeuvre. Elle tient beaucoup sur les épaules des deux acteurs, épatants et attachants. A noter que les acteurs principaux sont aussi les créateurs de la série. Deux séries de six épisodes sont déjà sorties. 


12 commentaires:

  1. Le synopsis me fait penser au film de Judd Apatow, "En cloque mode d'emploi"

    RépondreSupprimer
  2. Je note. En ce moment je suis dans la première saison de the Americans et je vais entamer la saison 2 de Bron.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais ni l'une, ni l'autre. Tu aimes?

      Supprimer
    2. Oui!! Alors The Americans c'est une série au temps de la guerre froide, deux espions russes qui vivent comme une famille américaine, et Bron c'est le titre suédois de la série The bridge, un corps retrouvé au milieu du pont de l'Oresund qui oblige la police danoise et la police suédoise à bosser ensemble, les deux inspecteurs valent le détour, c'est assez noir et piquant :)

      Supprimer
    3. Ce que tu écris de Bron me tente beaucoup. C'est passé sur Arte ou je me trompe?

      Supprimer
  3. Une série britannique pleine de charme, on dirait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si je dirais de charme car elle gratte un peu.

      Supprimer
  4. Je suis toujours à l'affut de bonnes séries, merci !

    RépondreSupprimer
  5. Réponses
    1. Voilà que je mets des commentaires sous mon propre billet sans m'en rendre compte. Je file consulter.

      Supprimer

Les terres dévastées d'Emiliano Monge

Ils sont une cinquantaine à vouloir traverser la frontière pour vivre leur rêve américain cette nuit-là. Une cinquantaine d'hommes, d...