jeudi 13 septembre 2018

Les huit montagnes de Paolo Cognetti

Il m'avait fallu du temps pour m'habituer à la solitude, en faire un lieu où je pouvais me laisser aller et me sentir bien, mais je sentais que notre rapport était toujours aussi compliqué. 

Pietro vit à Milan, Bruno à Grana, dans les montagnes. Un été, leurs chemins se croisent et ces deux enfants solitaires vont devenir amis pour la vie. Des amis, oui, mais des amis du silence. Entre eux ne naîtront que peu de confidences. Bruno sera aussi "adopté" par les parents de Pietro lorsque leur fils ne voudra plus partager les promenades avec son père et c'est à la mort du père que Pietro découvrira l'importance que Bruno a pris dans la vie de ses parents. 
J'aime tellement les lectures faites par Emmanuel Dekoninck, qui fut le premier lecteur à vraiment m'emballer quand j'ai commencé les lectures audio, que j'ai envie d'écouter tout ce qu'il lit, même si a priori, le thème n'est pas pour moi. Je ne suis pas très adepte de nature writing (Gallmeister n'est pas une maison d'édition que j'aime, par exemple) et je n'aurais pas lu ce roman en version papier. Je me suis pourtant laissée porter par la version audio, qui a bercé mes premiers allers-retours vers le Havre. Et je me suis prise à ces promenades en pleine montagnes, à cette vie dure mais choisie par Bruno. Je n'ai pas été touchée par le narrateur mais je ne suis pas sûre que c'est à lui que l'auteur souhaite qu'on s'attache. Bruno, lui, ce montagnard pur et dur, m'a séduite. Et je crois qu'il peut suffire d'une phrase dans un livre pour qu'il m'emporte définitivement et cette phrase a surgi.  D'autres ont suivi. Si je me suis senti proche de la solitude, choisie mais qui reste, toujours à apprivoiser, de Pietro, j'ai beaucoup aimé et fait mienne la leçon de vie et d'humilité que Bruno partage avec son ami à la fin du roman. Je vous laisse la découvrir. 

Publié le 16 août 2018 (éditeur d'origine : Stock) chez Audiolib. Prix Médicis étranger 2017. 
6h50- Lu par Emmanuel Dekoninck.

Merci à Audiolib.
A conseiller à ceux qui aiment les hommes solitaires. Mais c'est un roman qui ne peut pas plaire à tout le monde. 

30 commentaires:

  1. Je suis restée un peu à côté. Mais oui, Bruno est touchant.
    (quant à Gallmeister, il y a longtemps que ce n'est plus nature writing pur et dur, hélas)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais lu du nature writing pur et dur mais c'est quand-même la maison d'édition connue pour en mettre pas mal dans son contenu.

      Supprimer
  2. J'ai beaucoup aimé ce roman, alors qu'a priori, je n'étais pas sûre que c'était pour moi...

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai toujours pas lu ce roman malgré les recommandations. J'y viendrais sûrement, j'avoue que ton avis mitigé me rassure, moins d'attente à la lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon, tu trouves mon avis mitigé ? Non, je l'ai vraiment aimé.

      Supprimer
  4. Exact, j'ai lu des dizaines de bouquins du catalogue, de vieux trucs dont on sort en sachant tout sur le faucon pèlerin ou l'ours blanc... ^_^

    RépondreSupprimer
  5. J'ai beaucoup aimé ce livre qui, certes, parle de la vie en pleine nature mais sans ce romantisme parfois agaçant qu'on trouve dans les livres de nature writing. C'est un livre honnête sur la difficile vie en montagne mais sur la nécessité, aussi, de renouer le lien que les hommes ont perdu avec la nature. Je ne savais pas qu'il était désormais publié en audio. Merci pour cette information.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là c'est certain, il n'y a aucun romantisme, aucune idéalisation de la nature. Elle est rugueuse.

      Supprimer
  6. Je l'ai acheté cet été après avoir lu et aimé "Le Garçon sauvage". Hâte de le commencer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un titre que je connaissais pas. Il faudra que je me penche sur sa bibliographie.

      Supprimer
  7. J'ai beaucoup aimé cette écoute, moi aussi (pas encore rédigé mon billet). Je peux même dire que c'est un coup de coeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux pas aller jusque là, mais j'ai vraiment beaucoup aimé.

      Supprimer
  8. Réponses
    1. Je me souviens de nombreux billets qui l'avait encensé.

      Supprimer
  9. Effectivement, j'ai vu des billets mitigée. A priori, ce n'est pas fait pour moi... Pourquoi pas à l'occasion mais je préfère me pencher sur ma PAL...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends. Moi je n'ai plus de PAL depuis longtemps.

      Supprimer
  10. Un roman qui ne peut pas plaire à tout le monde, mais qui t'a charmé toi.

    RépondreSupprimer
  11. J'ai aussi été touchée par Bruno. Par contre, j'ai trouvé le tout assez lent et je m'attendais à plus de sensibilité, j'ai été déçue de ce côté là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est lent, c'est vrai, c'est pour ça que je pense qu'il n'est pas fait pour tout le monde et que je l'aurais moins aimé en version papier. Quand je suis enfermée dans ma voiture, je suis toujours plus apte à être happée par une certaine lenteur.

      Supprimer
    2. Un jour je tenterai le livre audio, un jour! 😉

      Supprimer
  12. J'ai beaucoup aimé, comme toi, ce roman sensible et beau. Toute cette vie à la montagne j'ai adoré :)

    RépondreSupprimer
  13. Je compte le lire prochainement, je le possède en version papier.

    RépondreSupprimer
  14. je suis un peu restée en dehors , mais il y a de belles pages!

    RépondreSupprimer
  15. Pas tenté, le nature writing ne me plaît pas en général et pourtant j'aime la nature et les paysages...

    RépondreSupprimer
  16. dans mes projets d'écoute sur les bons conseils de Sylire !

    RépondreSupprimer
  17. J'ai aimé ce roman qui parle de la montagne mais est axé surtout sur la recherche personnelle du narrateur. C'était d'abord l'univers de ses parents et puis il s'en est éloigné, a cherché sa propre voie tout en conservant l'amitié précieuse d'un vrai montagnard.

    RépondreSupprimer

La remise des romans

La semaine dernière, c'était le grand jour, nous remettions les romans aux élèves ! Nous avions prévu deux heures pour leur lire des...