jeudi 7 juillet 2016

The Five , série TV créée par Harlen Coben

Mark, Danny, Slade et Pru étaient des amis d'enfance, unis comme les doigts de la main (ça tombe bien si on prend en compte le titre). Mais vous savez compter, il manque un prénom pour faire à la fois la main complète et référence au titre. Il y a vingt ans, le petit frère de Mark, Jesse, a disparu. Son enlèvement a été revendiqué par un pédophile qui a toujours dit l'avoir tué. Son corps, néanmoins, n'a jamais été retrouvé. Quinze ans après donc, on retrouve l'ADN de Jesse sur une, puis deux scènes de crime. Mark et sa mère commencent à croire à nouveau qu'ils reverront un jour Jesse. 
J'ai lu quelques romans d'Harlen Coben dont ma soeur raffole mais à part un que j'ai adoré et dont bien sûr, j'ai totalement oublié le titre, je n'ai pas aimé le reste. Mais je ne suis pas étonnée qu'il réussisse à me convaincre sur une série. Certains trouveront peut-être qu'il y a un peu trop de rebondissements mais ce ne fut pas mon cas. Certains personnages sont peut-être moins crédibles que d'autres (je pense à Slade) mais l'ensemble m'a convaincue et nous avons dévoré les dix épisodes à vitesse grand V. Aucune suite ne semble prévue et c'est bien ainsi: il est temps de se rappeler qu'une saison peut suffire, mêmesi Coben laisse planer le doute. Il faut dire ques les audiences ont chuté tout au long de la diffusion de la série en Grande-Bretagne.  On retrouve dans cette série Tom Cullen dont je vous ai déjà parlé car il fut le soupirant de Mary dans Downton Abbey et joua dans un épisode de Black Mirrors. J'ai un petit faible pour ce beau ténébreux. 

Sortie: avril 2016 sur Sky one et en mai 2016 sur Canal +. 

Merci à ma compagne de série d'avoir suggéré qu'on regarde The Five
A conseiller aux amateurs de suspense (et de beaux ténébreux faisant un jogging à une allure que je ne suis pas près d'égaler). 


8 commentaires:

  1. Décidemment... J'ai récupéré hier Bloodline, The five, OITNB, et Homeland... Quelques points communs ! Par contre, sur les conseil de ta compagne de série, j'ai acheté la saison 1 de VEEP... que je suis entrain de revendre. Ca dégaine trop vite pour moi et je trouve le scénario un peu pauvre.
    Les créateurs de série devraient penser à faire une série sur les coureurs à pied, surtout avec de beaux ténébreux et (de belles blondes, comme ça tout le monde est content)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis curieuse d'avoir ton avis. Je cible les séries que je regarde, les thèmes sont souvent proches. J'ai des goûts très limités en la matière.

      Supprimer
  2. Une série que j'ai moi aussi beaucoup appréciée (et l'histoire est terminée, donc une saison suivante n'a rien d'indispensable).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis d'accord avec toi, (et tellement contente de te voir ici).

      Supprimer
    2. Ah, mais je suis ton blog, Valérie ... sauf que, honte à moi, comme je lis les blogs sur tablette, je suis une piètre commentatrice (je me dis que je commenterai plus tard, quand je serai sur l'ordi ... et puis comme je ne le fais pas sur le coup, je ne le fais pas du tout) !

      Supprimer
    3. Ah mais ça me suffit que tu me lises. Quant à moi, figure-toi que le seul challenge qui me tente, c'est celui des pavés mais que je n'ai aucun roman de 600 pages dans ma PAL, j'aurais dû me les garder pour l'été.

      Supprimer
  3. Je n'aime pas trop cet auteur ( j'en ai lu qu'un de ses romans) et j'ai abandonné la série au bout de 5 min.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'aime pas non plus l'auteur( à part un titre).

      Supprimer

Balzac et la petite tailleuse chinoise de Freddy Nadolny Poustochkine

Ma et Luo sont des adolescents pendant la Révolution culturelle chinoise. Ils sont envoyés dans la campagne pour les guérir de leur "...