jeudi 12 mai 2016

Black Mirror (série TV)

Cette série britannique fut d'abord programmée sur Channel 4 mais la troisième saison fut diffusée sur Netflix. Chaque saison est composée de trois épisodes totalement indépendants les uns des autres, avec un casting et un thème différent. Je ne vous parlerai que de la première saison pour l'instant, puisque c'est la seule que j'ai regardée. Black Mirror traite des conséquences de la nouvelle technologie sur nos vies, souvent de manière futuriste mais pas toujours. Ainsi, le premier épisode met en scène un premier ministre sur lequel on exerce un chantage. Alors même que les services secrets tentent de cacher la vidéo des maîtres-chanteurs, elle se retrouve partout puisque déposée sur youtube. Le deuxième épisode met en scène un jeune homme qui va aider une fille à participer à une émission qui ressemble à Incroyables talents et s'en mord les doigts et le dernier (voir la vidéo), mon préféré, met en scène un homme persuadé que sa femme le trompe et qui se repasse en boucle la scène stockée dans son implant. Au delà de l'aspect d'anticipation, cet épisode nous questionne sur notre rapport à revivre les événements passés, à parfois se les repasser en boucle jusqu'à friser l'indigestion. Imaginez qu'en cas de désaccord, vous ayez immédiatement la possibilité de vérifier qui a tort et de repasser la scène? 

Si j'ai trouvé le premier épisode d'un goût douteux (mais il nous amène à nous interroger sur nos pratiques), j'ai beaucoup aimé les deux derniers épisodes de la première saison et le fait qu'on ne peut pas deviner dans quel univers on va se retrouver. Robert Downey Jr a mis une option sur le troisième épisode, mon préféré, pour une éventuelle adaptation mais elle n'a pas encore vu le jour. Les américains, toujours à l'affût, vont tourner un remake de cette série cette année. Cerise sur le gâteau, on y retrouve des acteurs croisés dans Downtown Abbey (Tom et Sybil et le soupirant de Mary) ou dans Broadchurch. J'ai hâte de voir la suite. 

A conseiller à tous ceux qui aiment l'introspection.
Merci à celle qui m'a conseillé cette série. 


6 commentaires:

  1. J'avais vu les saisons 1 et 2 lorsqu'elles passaient sur arte. J'avais trouvé que els épisodes, outre leurs qualités visuelles, présentaient de bonnes réflexions...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tout à fait d'accord. Les qualités sont diverses.

      Supprimer
  2. J'ne ai entendu parler, il va falloir que j'y mette le nez

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de commencer la 2e saison, tout aussi bonne.

      Supprimer
  3. J'avais vu le 2e épisode que je n'ai pas aimé, à vrai dire je n'ai pas vraiment compris ... Par contre j'en profite pour te parler d'une série conseillée par toi, Leftovers, ça y est je suis au milieu de la première saison et j'adore, le flic forcément, l'histoire, et l'atmosphère assez mystérieuse autour des Coupables Survivants, même la musique me fait un peu flipper! J'ai hâte d'en savoir un peu plus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah génial, tu vas voir tu vas t'attacher de plus en plus à ce flic.

      Supprimer

Le ravissement de Lol V. Stein de Marguerite Dumas

... leur plus grande douleur et leur plus grande joie confondues jusque dans leur définition devenue unique mais innommable faute d'...