mardi 26 janvier 2016

Passent les heures de Justin Gakuto Go

Je vais vous parler aujourd'hui de mon roman préféré parmi la première sélection reçue pour le Prix Points. Ce roman nous parle d'un amour improbable, celui qui lie Ashley et Imogen qui ne se verront en tout que quelques jours mais resteront l'un pour l'autre l'amour d'une vie. Notre narrateur Tristan Campdell, est américain et lorsqu'il reçoit la lettre d'un cabinet d'avocats londonien lui demandant s'il pourrait se rendre à Londres, il ne réfléchit pas longtemps et fonce. On lui annonce qu'il est peut-être l'héritier d'un homme mort il y a des années qui a laissé sa colossale fortune à une femme ou à défaut à son héritier; il se lance à corps perdu dans la quête de ses origines. Car c'est bien de cela dont il est question, de la quête de son identité et non d'argent. 

Ce roman nous entraîne de Los Angeles à Paris en passant par Berlin et  la Picardie. C'est à la fois un roman d'amour mais aussi et surtout un roman sur la première guerre mondiale et sur les premières expéditions pour atteindre des sommets encore vierges et sur ces deux sujets, il me parait être bien documenté. Le point fort de ce roman est pour moi le personnage féminin qui ne plie pas sous la pression de la société. Et j'ai aimé les questionnements autour de la notion de la responsabilité : doit-on risquer sa vie et donc mettre sa famille en péril pour ne pas laisser tomber les soldats qui sont sous nos ordres? Je ne dirais pas que ce roman est parfait, la fin m'a déçue parce qu'une rencontre essentielle est cachée aux lecteurs. Néanmoins, je vous en conseille la lecture. 



Pour Kathel, c'est une presque réussite.

A conseiller aux amateurs de fresques historiques. 
Merci aux éditions Points. 
Editeur : Les Escales (2014) et Points (2015)- Traduction : Isabelle Chapman

Prix du meilleur roman des lecteurs de Points

21 commentaires:

  1. Du coup je me le garde pour la fin celui là ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je fais comme toi, je garde ceux qui me tentent le plus pour la fin.

      Supprimer
  2. Si tu le conseilles, je suis prêt à y jeter un œil attentif.

    RépondreSupprimer
  3. Comme tu t'en doutes, je l'ai reçu aussi :) je ne connaissais pas du tout ce roman (alors que j'avais déjà lu le Vasquez et le Butler) et je suis donc ravie de mon billet positif car je vais en commencer la lecture bientôt!

    RépondreSupprimer
  4. Mais oui, c'est étonnant qu'on n'ait pas vu davantage ce roman, il est agréable à lire... Je n'avais qu'un ou deux petits bémols, me semble-t-il. Celui que je n'ai pas pu lire, c'est La vie amoureuse de Nathaniel P. qui m'est tombé des mains.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est simple, je n'ai trouvé que ton billet. Etrange, oui.
      Il m'est tomba des mains aussi, ce roman d'Adèle Waldman.

      Supprimer
  5. Fresque historique? Ça me tente bien, entout cas d'après ton résumé et les points forts que tu soulèves ça donne envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. IL a quelques faiblesses mais je trouve les points forts plus nombreux.

      Supprimer
  6. Hmmm un auteur à suivre de près donc. Je ne sais pas trop si je tenterai ce roman-ci (surtout s'il y a quelques faiblesses^^) (parce que bon, PAL et compagnie), mais je note l'auteur quand même.

    RépondreSupprimer
  7. C'est vrai qu'il n'a pas eu beaucoup d'écho ce roman. Je ne l'avais pas noté chez Kathel qui avait quelques bémols gênants. Je crois que je vais lui laisser une chance. (et je suis souvent d'accord avec Kathel)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aussi à cela que servent les sorties poche, je trouve, redonner une chance à certains romans.

      Supprimer
  8. ça a l'air bien ! J'aime beaucoup les fresques historiques, surtout celles sur cette époque ...

    RépondreSupprimer
  9. Je suis en plein dedans et j'aime beaucoup la partie dans le passé Mon homme a été très déçu par la fin, j'attends de lire...

    RépondreSupprimer
  10. Ce qui est sur, c'est qu'il y a tous les ingrédients du romanesque...peut être trop ! Quoi que la Picardie...:D :D :D

    RépondreSupprimer