dimanche 10 juin 2018

Mon spectacle du mois : Réparer les vivants de et avec Emmanuel Noblet

Réparer les vivants, le roman, est très probablement mon plus grand coup de cœur littéraire de ces dix dernières années, même si pour m'en assurer, il faudrait que je le relise. J'ai vu l'adaptation cinématographique, décevante par rapport à l'esprit du roman mais intéressante pour expliquer le parcours de l'organe donné et reçu et j'ai, dès sa sortie, voulu voir cette adaptation théâtrale en ne cessant de la rater. 
Emmanuel Noblet est seul en scène pour interpréter tous les personnages du roman et c'est une sacrée performance qui lui a d'ailleurs valu un Molière. Cette performance mise à part, je ne peux pas dire que j'ai été séduite par la pièce, parce qu'il m'a manqué les phrases si particulières de Maylis de Kerangal. Je n'ai jamais été touchée et jamais éblouie non plus. Mais parmi toutes les personnes, assez nombreuses, que je connais qui y sont allées, je suis la seule à être restée insensible, même si l'une des amies était mitigée. Pour l'autre, ce fut un coup de cœur. Je suis contente d'avoir découvert Emmanuel Noblet que je retrouverai avec plaisir dans d'autres spectacles. 

adaptation et mise en scène Emmanuel Noblet
avec la collaboration de Benjamin Guillard
interprétation Emmanuel Noblet ou Thomas Germaine (en alternance)
imagerie médicale Pierre-Yves Litzler
régisseur général Johan Allanic
création lumière et vidéo Arno Veyrat
création son Sébastien Trouvé
designer sonore Cristián Sotomayor
avec les voix de Maylis de Kerangal, Alix Poisson, Vincent Garanger, Benjamin Guillard, Constance Dollé, Stéphane Facco, Évelyne Pelerin, Anthony Poupard, Olivier Saladin, Hélène Viviès

LES DATES DE LA TOURNÉE…. 
SAISON 18/19
> Colisée – Théâtre de Roubaix / 13 novembre 2108 : Théâtre Charcot (Marcq-en-Barœul) – 16 novembre 2018 : Allende ! (Mons-en-Barœul)
> 20 et 21 novembre 2018 : Théâtre municipal Ducourneau (Agen)
> 23 novembre 2018 : Le Champ de Foire (Saint-André-de-Cubzac)
> 1er décembre 2018 : L’Eclat (Pont-Audemer)
> 4 décembre 2018 : Théâtre municipal de Coutances
> 6 décembre 2018 : Pont des Arts (Cesson-Sévigné)
> 8 décembre : Théâtre Philippe Noiret (Doué-en-Anjou)
> 8 au 11 janvier 2019 : Théâtre Auditorium de Poitiers
> 22 janvier 2019 : Théâtre de Lisieux Normandie
> 24 janvier 2019 : Théâtre de La Renaissance (Mondeville)
> 29 janvier 2019 : Théâtre André Malraux (Rueil-Malmaison)
> février : Centre culturel Voltaire (Deville lès Rouen)
> 14 et 15 février 2019 : Le Casino (Le Locle – Suisse)
> 26 et 27 février : Théâtre Jean Vilar (Saint-Quentin)
> 1er mars 2019 : La Faïancerie (Creil)
>7 mars 2019 : Les Tanzmatten (Sélestat)
> 9 mars 2019 : Centre culturel Jean L’Hôte (Neuves-Maisons)
> 12 mars 2019 : Théâtre du Vésinet
> 19 mars 2019 : La Chaudronnerie (La Ciotat)
> 21 mars 2019 : Palais des congrès de Saint-Raphaël
> 30 mars 2019 : L’Atrium (Chaville)
> 2 au 4 avril 2019 : La Coursive – Scène Nationale de La Rochelle
> 11 avril 2019 : Scènes de territoire (Bressuire)
> 12 avril 2019 : Théâtre et cinéma de Fontenay-le-Fleury
> 16 au 19 avril 2019 : Théâtre Sorano (Toulouse)
> 16 et 17 mai 2019 : L’Onde (Vélizy-Villacoublay)



Merci à Nathalie et Hélène qui m'ont accompagnée.
A conseiller à ceux ont aimé mais peut-être pas adoré le roman. 

11 commentaires:

  1. Un jour je le lirai !! Je crois même qu'il est dans ma wish list sur le blog !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu plaisantes, toi qui aimes les romans écrits par des femmes, tu ne l'as pas lu ?!!

      Supprimer
    2. Non, ce genre de sujet ne me plait pas à la base...mais je le lirai , juste pour voir...

      Supprimer
  2. J'aimerais bien le voir moi aussi ce seul en scène... Je garde un souvenir poignant de la lecture du roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas si gênant, le seul en scène. Poignant, oui, surtout magnifiquement écrit.

      Supprimer
  3. J'ai vu ce spectacle également et contrairement à toi j'ai été touchée.

    RépondreSupprimer
  4. L'or rouge11 juin 2018 à 18:51

    Reparer les vivants est sur ma LAL mais j'avoue que le sujet me fait peur.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai adoré le roman et j'ai adoré la pièce que j'ai vu deux fois. Je l'ai trouvée très fidèle au roman et elle m'a vraiment transportée, émue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donc à conseiller aussi à ceux qui ont adoré le roman ;-). On attend le prochain avec impatience.

      Supprimer

La disparition de Josef Mengele d'Olivier Guez

Josef Mengele arrive en Argentine en 1949, libéré, pense-t'il, des menaces qui pèsent sur lui, le médecin d'Auschwitz, en Europe....