jeudi 28 juin 2018

Aimer Lille de Lauriane Miot et Hélène Blondel



Aimer Lille est un carnet de 200 adresses lilloises classées sous différentes rubriques (boutiques, resto...). C'est surtout un très beau livre de photos qui rend hommage à cette belle ville. Un livre à s'offrir pour préparer un voyage ou mieux encore, à offrir à des nouveaux lillois, c'est ce que j'ai fait (non sans leur préciser que je compter squatter un peu chez eux cet été et leur emprunter alors le cadeau). 

Publié le 28 juin 2018 aux éditions Mardaga. Existe aussi pour d'autres villes, comme Bordeaux. 


13 commentaires:

  1. Très mauvais souvenirs de cette ville où j'ai étudié quatre ans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au racisme. Les tracts du Front National dans ta boîte à lettres. Et tu te dis qu'en fac, surtout en langues étrangères, ça devrait être différent... Mais ça a certainement changé. C'était dans les années 80.

      Supprimer
  2. Une ville que j'adore, j'y ai habité deux ans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que c'est l'avis de la majorité des étudiants.

      Supprimer
  3. Il a l'air bien pratique... On m'a beaucoup vanté cette ville mais finalement, je n'ai jamais eu le temps de passer et maintenant, je ne sais aps si j'aurai l'occasion d'y aller un jour...

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connais pas Lille mais je suis tentée.
    Ce genre de livre est très utile pour sortir des sentiers battus quand on visite une ville.
    Il a l'air très beau effectivement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. IL est vraiment très beau. Un bau cadeau à faire.

      Supprimer
  5. Je ne connaissais pas cette collection de guides , j'airai voir ça, ça me parle. Lille, pourquoi pas un jour, je ne connais pas du tout non plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu en trouveras peut-être d'autres pour des villes que tu souhaites découvrir.

      Supprimer
  6. Moi aussi c'est ma ville d'étudiante, ces années sont passées à une vitesse folle! J'y suis retournée il y a quelques années et j'ai toujours autant aimé ses vieilles maisons bourgeoises, ses petites rues pavées mais je me suis étonnée de la trouver parfois mal fréquentée, je n'avais pas cette impression à l'époque.

    RépondreSupprimer

Sucre noir de Miguel Bonnefroy

Le capitaine Henry Morgan aurait caché le butin de son navire échoué dans un village des Caraïbes. 300 ans plus tard, deux explorateurs v...