jeudi 13 juillet 2017

[parenthèse] L'été, les magazines féminins et moi

Je lis peu la presse féminine même si Vanity Fair fait parfois exception à la règle car j'aime ses articles plus fouillés. Mais l'été est le moment où je me laisse parfois tenter et mes premières vraies vacances en célib' (terme sur-utilisé dans les magazines féminins) étaient sans aucun doute propices à ce genre de lecture. Pour la première fois, mon ado de 16 ans a découvert la presse féminine et je lui ai quand-même demandé d'éviter de faire certains tests directement sur les magazines, il y a des zones d'ombre que je préfère conserver. J'ai d'abord remarqué cette année que le diktat des articles sur les régimes semblait enfin fini. Mais qu'ai donc gardé de toutes ces lectures?
- des idées pour relooker mes sols.
- des idées de chansons/ albums à découvrir (ça tombe bien, Barbara, ce n'est pas franchement le pied pour l'été) : j'aime beaucoup la reprise de Dancing in the Dark par Paradisia.

- des idées lecture: Contre moi de Lynn Steger Strong chez Sonatine par exemple.
- une idée de combinaison (voilà bien un vêtement que je ne mets jamais mais comme je tente des expériences nouvelles cet été, pourquoi pas celle-là?) que bien sûr je ne retrouve pas sur le site du magasin.
- une idée de sport pour la rentrée: l'aquacombat (entre ça et le cardio-boxing, mon cœur balance encore) qu'il est bien sûr impossible de pratiquer en Normandie. 
- les gagnants du prix Avantages de la beauté (c'est un rituel, je pique toujours de nouvelles idées dans ce prix)
- des idées de gâteaux que je risque de ne jamais faire (j'ai choisi le gâteau glacé au chocolat et aux framboises mais comme d'habitude, je vais manger mes framboises au fur et à mesure et il n'en restera plus pour le gâteau)
- des tutos pour coudre sacs et patchwork avec des jeans. J'adore! 

On remarquera que les magazines d'août persistent à sortir la première semaine de juillet, donc en août, quand on sera encore les pieds dans le sable (ou quand je serai dans la fournaise romaine) , on nous obligera à penser déjà à la rentrée! 

30 commentaires:

  1. Ha les magazines féminins ! je n'en feuillette plus aucun, ils me tombent des mains. De toute façon, au dessus de 50 ans, les femmes n'existent plus dans ce genre de littérature. Pfuuitt ! elles ne sont plus personne. Quant aux magazines pour "senior" c'est la cata totale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les magazines senior ont effectivement besoin d'un bon dépoussiérage.

      Supprimer
    2. Je pourrais même te donner les titres de leurs articles des prochains mois, le marronnier est tenace!^_^

      Supprimer
    3. Ah ah, en même temps, c'est original comme thème (sauf pour les magazines seniors donc).

      Supprimer
  2. Pfff, ces magazines, je les feuillette au mieux chez la coiffeuse ou le médecin... Le dernier acheté, il y a des années, mêem pas terminé... Femme majuscule , 2011, j'ignore si le titre existe encore, le créneau c'était pour les femmes de plus de 40 ans.. (avec de vraies femmes de plus de 40 ans à l'intérieur ^_^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas du tout ce titre mais je me rends compte que tous les ans, de nombreux magazines assez différents sortent. Il me semble tout de même que la gamme est large et qu'il y a de la qualité (j'aime bien Causette).

      Supprimer
    2. Ah oui, Causette, ça va, mais ça parle à notre cerveau intérieur, pas à notre peau extérieure, si tu vois ce que je veux dire;..

      Supprimer
  3. Alors moi j'ai carrément laissé tomber les magazines féminins. Mais il y en a un toutefois qui vient à moi. Le "Fémina" qui accompagne le Télégramme du dimanche et que mon père me garde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien, il existe donc un réel désamour entre les femmes et la presse féminine. C'est intéressant.

      Supprimer
  4. tiens, j'ai lu "Contre moi" il y a quelques semaines (pas encore sur le blog), je lis quasiment tous les Sonatine qui sortent... Un avis mitigé pour moi, c'est un très beau portrait de femme mais le rythme est assez lent, et j'avais du mal à accrocher...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton avis, Eva. J'avoue que je suis rarement d'accord avec les avis de la presse féminine sur les livres (je mets à part Elle qui consacre de vraies pages à la littérature), donc je restais méfiante.

      Supprimer
  5. Je suis complètement à contre-courant, j'en lis peu mais j'aime bien les feuilleter et notamment les recettes,la déco et tutos d'avantages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me retrouve parfaitement dans ton commentaire.

      Supprimer
  6. Je ne lis plus ou quasiment plus de magazines féminins, c'est toujours la même chose, entre les régimes pour l'été, les tenues excentriques qu'on ne porterait jamais, et le côté très parisiano-centré, non merci ... M^me de Néon, qui n'est pourtant pas un magazine féminin, je m'en suis lassée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'u pioche de vraies idées mais c'est vrai que c'est plus facile quand on est parisienne (pour l'aqua-combat par exemple).

      Supprimer
  7. Je ne lis plus aucun magazine féminin sauf dans les salles d'attente : un numéro de ELLE me prenant 3 minutes environ, ça ne vaut pas le coup d'investir. Et comme je ne lis que les pages livres et cuisine, plus un peu de mode, autant acheter des magazines de lecture ou de cuisine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement. Je feuillette parfois des magazines de cuisine (chez les autres) et beaucoup plus rarement, des magazines littéraires.

      Supprimer
  8. Hello Valérie !

    Un petit coucou depuis la Colombie-Britannique.

    En lisant ton article, je réalise que j'ai totalement délaissé ces magazines depuis l'apparition des blogues... déco, DIY, cuisine, bien-être, etc...

    Comme quoi, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme !!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, internet a modifié les habitudes mais j'avoue que je tiens beaucoup à la presse papier.

      Supprimer
  9. je feuillette aussi souvent sans finalement y trouver mon compte! et je préfère "perdre" mon temps à autre chose :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas l'impression de perdre mon temps, surtout si je les lis sur la plage.

      Supprimer
  10. Ha mais je lis les rubriques littéraires quand il y en a à la maison, un peu les recettes de cuisine et les pages voyage ! Ce qui est est top, c'est qu'ils font des copier coller chaque année et ça marche toujours ! Pas mal du tout la reprise, en plus pour une fois j'aime beaucoup l'original de ce classique du rock !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lis bien les petits articles, il y en a un sur "comment faire atteindre l'orgasme à sa compagne dans 83% des cas". ;-)
      Non que je pense que tu en aies besoin mais j'ai hésité à mentionner que l'un des magazines donnait une info essentielle aux hommes (et en plus, je totalement d'accord avec cet article).

      Supprimer
    2. Mais comment ils ont mesuré le taux précis de 83% ???
      C'est quoi cette info essentielle, je vais pas me taper tous les mag féminins de l'été quand même :D :D

      Supprimer
    3. En fait, c'était un sondage, c'est pour ça que c'est si précis. c'est une combinaison de trois éléments, dont aucune ne requiert le sexe masculin (heureusement pour celles qui n'aiment que les femmes).

      Supprimer
  11. Super idée de billet ! Suis comme toi pour les bonnes idées look, cuisine... :-)
    Petites vacances en juin avec la Miss, qqs jours sur la côte pas loin de chez nous. On s'est autorisé des 'revues à la c**', mais c'était dans la catégorie people... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils sont chouettes ces moments avec nos filles! J'en profite à fond, elles grandissent trop vite.

      Supprimer
  12. "Je lui ai quand-même demandé d'éviter de faire certains tests directement sur les magazines, il y a des zones d'ombre que je préfère conserver" : Hi hi ! ça me rappelle mon adolescence, je notais les réponses sur un papier à coté ^^ Horreur si ma maman était tombée dessus !

    RépondreSupprimer

Le bleu est une couleur chaude de Julie Maroh/ La vie d'Adéle d' Abdellatif Kechiche

J'ai lu Le bleu est une couleur chaude à sa sortie. J'ai attendu que ma fille me parle de La vie d'Adèle , en début de mois,...